Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
1459-02-15 ~ Joutes de Soye - La Lice

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP Joutes --- -> * 1459 *
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Ven 18 Fév - 12:29 (2011)    Sujet du message: 1459-02-15 ~ Joutes de Soye - La Lice Répondre en citant

Citation:
LES ELIMINATOIRES




Deedlitt a écrit:
Le Premier tour, des éliminatoires, il en fallait bien. Deedlitt s'approcha pour annoncer les noms de ce qui participeront à cela. Il fallait à la fin de ces éliminatoire en garder 15, soit 30 participants, car 15 + 17 qualifiés d'office = 32 soit les 16 ème de finale. Oui la Comtesse avait l'esprit bien tordu, mais c'était à cela qu'on reconnaissait les "Minerve".

Gentes Dame et Nobles Seigneurs, voici ceux qui ont été tiré au sort pour participer à la phase des éliminatoires.




Citation:
Yann Von Wittelsbach, Seigneur de Bidache, Héraut de Gascogne affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel








Citation:
Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi, Baronne de Hautpoul affrontera Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13









Reposez vous mes Seigneurs, les joutes débuteront demain à l'aube et se termineront au crépuscule ![/quote]

Aimelin a écrit:
Citation:
Joute des Eliminatoires au matin

Que s'avance sur la lice


Yann Von Wittelsbach, Seigneur de Bidache, Héraut de Gascogne et Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel




Première lance....
Alors que dans les tribunes les jouteurs se font encourager de part et d'autre, il apparaissent dans les lice sous les applaudissements.
Les drapeaux s'abaissent et les chevaux s'élancent, les lances se croisent le héraut de Gascogne touche son adversaire sans briser sa lance, le Seigneur Champenois touche son adversaire et brise sa lance sur l'écu de son adversaire.
Le choc fût si violent que les deux jouteurs se retrouvent à terre.

Le public retient son souffle dans un nuage de poussière on peut voir les deux hommes se relever, aucune blessure n'est à déplorer.





Aimelin de Millelieues est déclaré vainqueur par une lance brisée à zéro!




[Joute des éliminatoires, au matin]



Première série pour les éliminatoires. Juché sur son étalon, le cavalier se tient un peu à l’écart de l’entrée de la lice. Altaïr est nerveux et piaffe d’impatience. La main gantée tapote doucement l’encolure.

- doucement tu te défouleras sur la lice

Le regard gris survole les tribunes où Dotch et la petite galette ont dû prendre place avant de revenir se poser sur les jouteurs qui s’affrontent. Faire aussi bien que pour Alluyes, c’est le voeux du jeune seigneur à ce moment là. Faire honneur aux couleurs qu’il défend.
Un petit rayon de soleil qui joue sur sa main gantée faisant voleter ses particules de lumière renvoie quelques reflets de lumière vers ses yeux et il s’évade quelques secondes, des mois en arrière. La voix du Héraut qui lance son nom le fait abandonner sa passivité. D’une pression des talons il fait avancer l’imposant Mérens à robe sombre jusqu’à l’entrée de la lice. Aujourd’hui il joutera pour sa Suzeraine, avec une pensée pour celle qui dort éternellement dans son coeur.

La lance qu’on lui tend et qu'il saisit fermement en laissant son étalon se mettre en place pendant que son regard gris fixe le cavalier qui lui fait face à l‘autre bout de la lice. Main gauche qui fait basculer la visière devant ses yeux, et il est enfermé à nouveau dans cette drôle de pièce sombre, d’où les bruits extérieurs lui parviennent confus et lointains.

Il tourne légèrement la tête vers l’endroit où il a aperçu sa Suzeraine puis laisse sa monture tourner sur elle même jusqu’à ce qu’il soit dans l’axe de la piste. Puis relâcher les rênes d'Altaïr et d'une pression de talon lui donner la liberté de laisser parler sa fougue dans un galop puissant.


yep yep!

L’étalon semble s’envoler, ses sabots touchent à peine le sol et envoient valser la terre tandis que son cavalier a le regard rivé sur l’adversaire qui fond sur eux. Il abaisse sa lance, se penche légèrement en avant, prêt à encaisser le choc qui arrive, rapide et violent. Sa lance vole en éclats, le coup contre son écu le déséquilibre, il lutte mais ne peut rester en selle et se sent projeté au sol où il roule dans la poussière pendant que l'étalon continue sa course. Il ne lui faut que quelques secondes pour se remettre debout, relever sa visière et constater que son adversaire est dans la même posture que lui. Une grimace et un soupir en attrapant les rênes de son ami revenu vers lui. Un murmure.

tu as été une vraie flèche

Haume enlevé il regagne la sortie, affiche un sourire d’encouragement en passant à côté de Cécé


Ptitmec13 a écrit:
[Yann Von Wittelsbach, Seigneur de Bidache, Héraut de Gascogne vs Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel]

Ptit avait regardé avec attention la joute de son ami, perchée sur Belle Dragonne. Quand il brisa sa lance elle se redressa sur ses étriers, prête à crier de joie, mais la chute lui arracha plutôt une grimace qui en disait long.
Attendant que le nuage de poussière se dissipe, elle se mordillait la lèvre inférieure.
Soulagement quand elle vit que son adversaire avait chuté aussi, la lance brisée le donnait alors vainqueur, mais surtout qu'il était déjà sur ses pieds et enlevait son heaume.
Quand il passa à coté d'elle avec son sourire d'encouragement, Ptit lui fit un clin d'œil. Il avait passé les éliminatoires, à elle maintenant de faire de même.



[Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi, Baronne de Hautpoul vs Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13]

Elle se laissa aller sur l'encolure de sa jument, la lui flattant au passage, et lui murmura son petit rituel d'avant chaque affrontement.
Se redressant, elle enfila son heaume et se dirigea vers la lice à l'appel de son nom.
Regard vers son adversaire, étudiant la posture de la cavalière à peine plus petite qu'elle.. enfin si quand même... Cela n'allait pas être facile, elle faisait elle même de sa taille un atout par rapport à ces montagnes qu'elle affrontait en joutes mais là.. l'inverse... il faudrait bien viser, ne pas manquer le point d'équilibre.
Regard qui se perd droit devant pendant qu'elle abaisse cette visière qui la coupe du monde extérieur, plus rien ne compte que l'adversaire en face d'elle.
Les drapeaux s'affaissent, ses talons s'enfonce fermement dans les flancs de sa jument qui s'élance jusqu'à prendre un galop bien marqué. Les lances se baissent à leur tour et c'est le choc! Ptit touche sa cible mais évite sans soucis celui de Neyco. Clair net et précis... Sa signature des joutes?
Toujours au grand galop la blondine ne manque en rien le vol plané de la Mini, très joli le vol... l'atterrissage aussi d'ailleurs...
En bout de lice, Célénya s'arrêta au pied des gradins pour saluer sa Suzeraine de sa lance brisée, ainsi que son amie puis s'en retourna saluer respectueusement la Baronne qui déjà sortait soutenue par ses amis.
Restait plus qu'à aller se faire sortir de sa carcasse de fer et attendre le prochain tour.


Dernière édition par Archiviste le Mar 8 Mar - 12:25 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Fév - 12:29 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 21 Fév - 20:47 (2011)    Sujet du message: Les 16ème de finale Répondre en citant

Citation:
Les 16ème de Finale



Deedlitt a écrit:
Oyez Oyez Gentes Dames et Nobles Seigneurs voici les noms des braves qui participes au 16ème de Finale

Citation:
Le Chevalier au Pavot affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel





Citation:
Alcalnn Blackney, Duc deu Mortain, Vescompte deu Mont Sent Miqueu, Baron deu Sent Paer affrontera Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13






Ptitmec13 a écrit:
Ptit vint voir qui elle affronterait pour ces 16èmes ainsi que par la même occasion l'adversaire de son ébouriffé d'ami.

Elle n'eut pas long à lire avant de tomber sur leurs noms. Elle espérait bien que Aime cueille le pavot de sa scelle mais qu'il évite de le fumer ça pourrait lui embrouiller l'esprit.. à moins que.. planer parfois pourrait éviter de penser que plus tard s'ils passaient les 16èmes et les 8èmes tous les deux ils s'affronteraient en 1/4.

Alcalnn serait son adversaire. Là pour le coup elle s'inquiétait même plus des 8èmes pensant que pour elle cela s'arrêterait là. Champion 1457 Es joutes.. qu'est ce que vous voulez lutter vous...

Appuyée sur la barrière elle regardait la lice, les yeux dans le vide... Que penser?




*******************




Ptitmec13 a écrit:

Citation:
Joute des 16ème de Finale au matin

Que s'avance sur la lice

Alcalnn Blackney, Duc deu Mortain, Vescompte deu Mont Sent Miqueu, Baron deu Sent Paer, et Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13





Première lance....

L'ancien champion de France contre l'implacable Dame Champenoise. Un duel qui s'annonçait passionnant. Le public acclamait les deux jouteurs. Une fois les deux protagonistes équipés l'arbitre donna le signal. Et c'est avec technique est célérité qu'ils s'élancèrent, les joutes s'abaissent se croisent, touchent et se brisent dans un choc assourdissant ! Les deux jouteurs entraînés tiennent en selle.

Seconde lance...

Un demi tour et voici que déjà ils sont reparti pour la seconde lance. Encore un choc violent ! La lance du Duc reste intact, alors que celle de la dame explose en mille morceaux. Les deux jouteurs tient bon sur leur monture.

Troisième lance....

Toujours aussi agressif les deux jouteurs s'élancent une troisième fois! A nouveau les lances se croisent, touchent et se brisent ! Les deux jouteurs encaissent le coup mais ne chutent pas !
Aucun blessure n'est à déplorer



Célénya Océalys est déclarée vainqueur par trois lances brisées à deux.


Toujours à son poste d'observation, Aimelin passant juste avant elle, Ptit regardait l'affrontement de son ami avec le Chevalier au Pavot. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à l'après ce tour.. Mais elle ne souhaitait en rien qu'il échoue. Il défendait les couleurs de leurs Suzeraine. De toutes façons vu son adversaire à elle c'était couru d'avance.
Lorsqu'il remporta son duel et qu'il passa à ses coté elle lui sourit chaleureusement et lui fit un clin d'œil. Elle avait eu envie de crier mais avait réussi à se retenir.. Elle ne promettez rien pour les tours suivants, hein, la blonde.


Alcalnn Blackney, Duc deu Mortain, Vescompte deu Mont Sent Miqueu, Baron deu Sent Paer, et Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13

Déjà on l'appelait en lice et Ptit fit avancer Belle Dragonne dans l'arène. Elle pris une grande inspiration puis se pencha sur l'encolure de sa jument pour lui murmurer leurs mots à toutes les deux, ses mains flattant l'animal.
Les acclamations de la foule lui arrivent comme assourdies.. Elle se concentre, sa respiration ralenti, elle passe son heaume en regardant droit devant. Son écu sable et or bien fixé elle attrape la lance qu'on lui tend. Signe de tête résigné pour dire qu'elle est prête, elle n'attend plus que les drapeaux s'abaissent.

C'est parti, une talonnade ferme dans les flans de l'animal et la jument s'élance dans un rythme souple mais rapide. Ptit abaisse sa lance et se penche en avant pour se stabiliser en cas de choc. Ayant subi un léger recul lors de l'impact, elle se ravance en jetant sa lance brisée.

Demi tour, on récupère un lance, drapeaux qui s'abaissent, talonnade, chevaux qui partent au galop, lance qui s'abaissent, le choc encore, plus violent que le précèdent. Ptit s'accroche à sa jument pour ne pas chuter. La lance de son adversaire n'ayant pas cassé, c'est son corps qui a absorbé la totalité du choc.

Nouvelle lance, troisième lance. toujours aussi décidée, la blondine reste ferme dans ses gestes et ses attaques. Les deux adversaires ont décidé de ne rien lâcher. Le choc a encore lieu des deux cotés, les lances se brisent.


Célénya Océalys est déclarée vainqueur par trois lances brisées à deux.

La blondine fait un tour devant les gradins offrant sa lance brisée à la vue de sa Suzeraine. Puis elle s'avance vers l'Amiral de France en ôtant son heaume, dévoilant son regard clair comme l'azur.

Merci Vostre Grasce pour cette magnifique joute. Vous ne m'avez pas rendu la tache facile!

Elle s'inclina respectueusement pour le saluer, un large sourire sur les lèvres.




Aimelin a écrit:
Citation:
Joute des 16ème de Finale au matin

Que s'avance sur la lice

Le Chevalier au Pavot, et Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel




Première lance....

Le second inconnu de ces joutes fait son entrée face au Seigneur d'Etampes sur Marne. L'arbitre donne le signale et les voilà qui s'élancent l'un vers l'autre. Le Chevalier touche son adversaire alors que le Seigneur le manque de peu. Cependant la lance du Chevalier reste intacte et le Seigneur tient sa monture.

Seconde lance...

Pour cette seconde lance c'est l'inverse que les spectateurs observent. Le Seigneur touche le Chevalier alors que celui ci rate sa cible. La Lance du seigneur se brise.... Mais le chevalier possède un bon équilibre et se rétabli sur son cheval.

Troisième lance....

Voici se rejouer sous les yeux du public la première lance ! Le Chevalier touche sa lance reste intacte et le Seigneur reste en selle. Les spectateurs s'attendaient sûrement à plus de sang et de larme. Mais tous les duels ne peuvent pas envoyer les jouteurs dans la tente du médicastre !



Aimelin de Millelieues est déclaré vainqueur par une lance brisée à zéro.



Regarder les duels qui se déroulaient en lice, lui permettait d'observer les différentes tactiques et attitudes des cavaliers. Il devait progresser et il ne pouvait s'empêcher de penser à Mélissande, Chevalier à l'écus vert. Ses conseils sur les chevaux, sur la façon de se tenir en selle, sur la façon de manier une épée et de toujours dépasser l'ennemi. Elle lui manquait la louve de Champagne, et il ne se passait pas un combat sans qu'elle soit là dans ses pensées, avec ses conseils et ses recommandations. Que lui aurait elle dit, qu'aurait elle fait. Peut être serait elle encore plus fière de lui aujourd'hui.

Les paroles de Cécé lui avait arraché un sourire avant qu'il se mettait en marche pour son duel. Saisir la lance qu'on lui tendait, se mettre en position, et un regard vers sa suzeraine.

Toujours ce regard qui fixait son adversaire au loin. Son souffle qui se ralentissait pour calmer cette anxiété qu'il ressentait avant chaque passage, et faire le vide, avant que le drapeau ne s'abaisse.

Pression des talons qui s'élança comme à son habitude dans un galop puissant. Le jeune seigneur abaissa sa lance qui ne rencontra que le vide tandis qu'un choc percuta son écus. Léger mouvement pour se remettre en place tout en continuant sa course. Ralentir et contourner la lice pour repartir de plus belle. Le choc de sa lance qui percuta le bouclier de son adversaire, suffisamment fort pour se briser mais pas pour le désarçonner. Il pesta sous son heaume, ne se trouvant pas assez rapide et puissant pour ce duel.

Un regard vers le chevalier au Pavot avant de talonner Altaïr et de foncer sur l'écus une troisième fois, écus qu'il manqua à nouveau. Son adversaire lui, ne le manqua pas, mais il résista et parvint à garder son équilibre pour rester en selle. La lance ne s'était pas brisée contre lui, il ne fallait pas chuter. Soulagement en regagnant le bord de la lice et un salut de la tête à l'adversaire masqué, casqué.

Il releva sa visière au moment de passer devant sa Suzeraine et ne s'arrêta que l'espace d'une seconde, le temps de tourner la tête vers elle et de sourire sous son heaume, avant de quitter la lice. Un sourire complice pour la blondinette avant de s'arrêter pour regarder le duel de son amie. Soulagement lorsqu'elle ressortit vainqueur.


bien joué belle blonde, je crois que nous avons mérité une petite timbale de vin non ?


angelyque a écrit:
Bien installée sur les gradins, la Duchesse suivait les premiers combats, pestant interieurement de ne pas en être. Il y en avait un contre qui elle aurait aimé jouter, pour le simple plaisir de l'approcher...elle soupira, reveuse....

Elle applaudit Aimelin qui remporta sans trop de difficultés.

Puis se leva quand ce fut le tour d'Eusaias et tapa du pied au sol


Digoine!!! si c'était pour tomber bêtement au premier tour, vous auriez tout aussi bien pu me laisser gagner!!! c'est une honte!!!

Puis vint le tour du baron de Cudot

Bravo Cudot!! heureusement que vous êtes là pour relever le niveau!

Elle sourit quand elle vit sa cousine remporter la joute mais ne dit rien, elle lui en voulait encore un peu d'avoir battu son fils mais Angelyque était interieurement contente de la voir se qualifier.

Le coeur battant, elle sursauta quand son frère manqua sa cible et manqua de tomber au sol, dieu merci il se reprit rapidement. Elle se tourna vers Sturn.


C'en est fallu décidemment de peu pour mon cher Enguerrand, heureusement qu'il avait un porte bonheur...

Elle suivit le combat suivant en essayant de se contenir. Le Duc de Lavardin avait fait faire un vol plané à son adversaire. Elle tendit le cou au maximum quand Minerve appela un médicastre. Le Cygne était assurément un adversaire de taille.


alcalnn blackney a écrit:
Fichtre ! Tout allay très vite à ce tournoi. Pas le temps de se reposer quelques minutes sous leur tref, que le duc de Mortain devay retourner en lice contre une jeune et fraiche adversaire qu’il cognaissay de vue et qu’il avoit retenu en sa mémoire du fait que son blason estoit particulier. Sachant cela, il savay qu’elle n’estoit point une mignonette fraichement débarquée et qu’il faudray donc y aller de toute sa ruse féline.

On les annonça et le Chat, ventail fermé, targe au bras et glaive en main, menay du bassin et des étriers son destrier du champ clos vers la lice afin d’accomplir son destin : assavouer culbouter une gentefame. Tenant fermement en ses doigts protégés par la targe armoriée où un seul choc estoit visible, les rênes ; il salua son adversaire avant d’attendre patiemment les trompettes des hérauts.

Une fois sonnée, l’hallali déclencha la cavalcade terrible et puissante. En quelques instants ils furent l’un sur l’autre et un bruit de tonnerre, concrétisé par une vive douleur dans les deux bras pour le duc de Mortain, signifia que deux glaives avoient esté rompus. Jetant dédaigneusement le moignon de sa dextre, il attendit qu’on lui tende un autre pour s’en saisir et relancer la charge.

Un peu déconcentré par ce premier choc, Alcalnn estimay qu’une feinte seray du meilleur effet. Beaucoup de jouteur partay glaive haut pour plus de commodité. Mais partir lance basse permettay d’ajuster un coup que l’autre ne pouvay voir et donc, destabiliser ce dernier en selle. Le seul problème étant qu’il fallay bien l’ajuster pour ne pas au pire manquer, au mieux plier mais ne point rompre. C’est ce qui se produisit. Partant bien bas, Alcalnn releva trop assez vite, mais point assez pour rompre. Concervant son glaive, il luy fallay absolument faire chuter son adversaire par un coup puissant au dernier passage.

Là encore, un puissant coup des deux côtés, sans chute, donna la victoire à son adversaire. Rageur, le Chat lança tout de même :


-Elle ne fut point aisée pour moy puisque vous l’emportez. Mais n’en prenez pas l’habitude, la prochaine fois sera mienne !


Et sans un mot de plus, il tourna bride.

Revenir en haut
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 10:31 (2011)    Sujet du message: Re: 1459-02-15 ~ Joutes de Soye - La Lice Répondre en citant

[quote="Archiviste"]
Citation:
LES 8ème DE FINALE




Deedlitt a écrit:
Oyez Oyez voici les noms des braves jouteurs encore en lice pour ces 8ème de Finale.

Citation:
Ysabeau, Dame de Sury près Léré affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel.





Citation:
Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13 affrontera Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches l'Évêque, Baron de Bourgueil.




Ptitmec13 a écrit:
Ptit regarda le tableau même si elle avait déjà fait les calculs... Elle avait suivit les affrontements du Duc et s'était même surprise à l'envier.. l'épée.. elle aurait adoré manier l'épée. Cela dit contre l'Amiral elle n'aurait pas donné cher de sa peau.
Une ombre passe dans son regard.. si tous deux arrivaient à passer ce niveau Aime et elle s'affronteraient au tour suivant. histoire qui se répète comme à Alluyes sauf qu'ici ce serait en 1/4 de finale et non en 1/2. Plus le temps passait et moins la blondine était sereine. Il fallait qu'elle se reprenne...



Cooky a écrit:
Elle n'avait suivi que de loin les premiers tours, tâchant surtout de comprendre ces étranges "batailles" qui se déroulaient sous ses yeux. Foncer sur l'adversaire, tendre une lance, la casser si possible. Oui c'était ça, plus on cassait plus on gagnait, même si l'idéal était de faire tomber l'autre à lui en faire mordre la poussière. Ces jeux là ne ressemblaient en rien à ce qu'elle connaissait décidément. Quoique à la soule aussi il fallait foncer vers l'autre côté du terrain et faire tomber l'adversaire, mais la comparaison s'arrêtait là.

D'après la Duchesse, Ptit et le Seigneur Aimelin s'étaient jusque là débrouillés à merveille et étaient qualifiés pour le tour à venir.
Maintenant qu'elle avait compris le principe, elle allait pouvoir les observer et les encourager comme il se devait. D'ailleurs, l'ordre de passage affiché annonçait qu'ils passaient dans les premiers aussi entraîna-t-elle sans plus tarder la De Cassel dans les tribunes.


Aimelin a écrit:
Une femme... hormis contre Cécé, c'était la première fois qu'il affronterait une femme et il n'aimait pas spécialement ça le jeune gars. Et puis la discussion avec sa blonde amie lui revenait en mémoire... si nous passons, nous nous affronterons. Il soupira. Fichu tirage au sort.

Préparer Altaïr, voilà qui l'empêcherait de trop penser, il devait se concentrer sur ce duel qu'il voulait honorer en donnant le meilleur de lui même. Néanmois soucieux il prit le chemin du campement.




Deedlitt a écrit:
Il était grand temps de commencer, pensa la Comtesse Héraut qui n'en pouvait plus de se lever à l'aube un jour sur deux.



Ptitmec13 a écrit:
Joutes des 8ème de Finale au matin.

Que s'avance sur la lice Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13 et Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches l'Évêque, Baron de Bourgueil.



Première lance....

Le signal est donné et c'est parti ! Le Duc semble vouloir la victoire, sans ménagement sa lance heurte la Dame sans qu'elle ne puisse le toucher. La lance du Duc reste intacte et la dame reste en selle. Il en faudra plus pour venir à bout de l'implacable.

Seconde lance...

Demi tour en bout de lice et cette fois c'est la dame qui montre l'étendue de ce qu'elle sait faire ! Elle touche à son tour sans que le Duc ne puisse l'atteindre. Elle brise sa lance, mais là encore il en faudra plus pour faire choir le Duc.

Troisième lance...

Il était temps de mettre fin à ce duel, la dame et le duc se font face... Et pour terminer en beauté les deux jouteurs touchent et brisent leur lances avec force ! Décidé à ne faire qu'un avec leur montures, les deux jouteurs restent en selle.
Aucune blessure n'est signalée.


Célénya Océalys est déclarée vainqueur par deux lances brisées à une.



Pas bien réveillée la blonde.. La prendre au petit matin alors qu'elle n'a que très peu dormi.. vous êtes dur là de la faire jouter ci tôt. Mais pourquoi n'a-t-elle pas dormi? Ahhh non n'allez pas croire qu'elle a fait des folies de son corps.. Malheureusement dirait-elle... Non elle pensait à ces joutes. Oui celles là même... Moment décisif qui déciderait si une fois encore elle affronterait son ami.. au risque de le blesser.
En l'équipant ce matin là, Kevin avait bien essayé de la détendre à sa manière, doux baiser, bisous dans le cou, tendres caresses, il la sentait tellement en stress qu'il avait tout tenté, mais... La vision d'Aimelin au sol, blessée par elle même, à Alluyes restait là bien présente.
Elle arriva au bord de la lice à temps pour suivre l'affrontement de ébouriffé. Haussement de sourcil quand il rate la première lance puis la seconde.. Serait-il mal réveillé aussi? Avait-il les mêmes pensées qu'elle?
3ème lance, il semble se ressaisir. Allez savoir ce qu'il lui passe par la tête. Galop régulier, lance ajustée, choc et bris de lance.. Aime ira donc en 1/4...


Yesssss!!!

Elle est contente la blonde, et quand elle est contente elle a pris cette salle manie... ou pas d'ailleurs... de crier en anglois... Faut vous adresser à feu son irlandais si vous avez des réclamations. A sa sortie de lice elle lui fait son clin d'œil l'air de dire: "T'es l'meilleurs!"
Et puis là.. Repanique à bord... Son nom est appelé en lice.


Que s'avance sur la lice Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13 et Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches l'Évêque, Baron de Bourgueil.

Elle mène sa jument en bout de lice, autant nerveuse que sa cavalière, elle ne tient pas en place. Écart sur écart , Ptit a du mal à finir de s'équiper.
Heaume enfin en place elle essaie de se concentrer sur son adversaire.. Ne pas penser à la suite.. non.. penser à ce duel là!!!

Inspiration, Expiration, une visière qui descend cachant son fin visage. Lance bien en main et signe de tête à l'arbitre pour dire qu'elle est prête.. autant qu'elle peut l'être.
Les drapeaux s'abaissent.

Ptit n'arrive pas à être dans le jeu.. Sa lance s'abaisse trop tard, Belle dragonne n'est pas au bon galop. La cata complet. C'est le choc qui la ramène à la réalité. Heureusement que son assiette est bonne.
Aller, reprend toi la blonde!!!!! Regard qui tombe sur Sa Suzeraine et la Galette. Pfiou.. Tu dois lui faire honneur, alleeeeeer!!!!!
Elle se ressaisit, le galop de sa monture prend son rythme régulier, elle abaisse sa lance au bon moment, l'ajuste et brise. Elle se retourne pour vérifier que le Duc est tombé.. Arf non il tiens bien le bougre.
On lui donne une nouvelle lance et la voila repartie... Tactique presque imparable, le contact se fait dans une nuée d'éclat de bois.

Les dés étaient jetés, elle affronterait donc à nouveau Aimelin.
Revenant au pas vers le Duc et ôtant son heaume Ptit le salua respectueusement.


Merci Vostre Grasce. Merci pour ce beau combat. Vos êtes un adversaire de taille. Nous nous recroiserons surement à de prochaines joutes.


Aimelin a écrit:
Citation:
Joutes des 8ème de Finale à l'aube.

Que s'avance sur la lice Ysabeau, Dame de Sury près Léré et Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel.



Première lance....

Le signal est donné alors que le soleil venait juste de se lever, mais déjà la poussière due galop des chevaux se soulève. Les lances s'abaissent, et c'est le choc ! La dame touche le Seigneur alors que celui ci manque sa cible. La Lance de la Dame reste intact et le seigneur reste ne selle. La Public applaudit la belle tentative.

Seconde lance...

Demi tour en bout de lice et ils sont repartis ! Cette fois ci ce sont les deux jouteurs qui se ratent ! Le public se demande ce qui se passe en lice.

Troisième lance...

Décidé à ne pas se laisser avoir aussi facilement le seigneur prend les choses en main. Cette fois ci c'est lui qui touche alors que la dame manque la cible.
La lance se brise et avec force et technique le seigneur fait choir la Dame sur le sable de la Lice.

Quelques instants avant de se relever, puis la dame fait signe, pas de blessure pour elle.


Aimelin de Millelieues est déclaré vainqueur.


[Joutes des 8ème de Finale à l'aube]


L'aube… décidément les joutes sont pires que ces batailles qu'il a menées à ce même moment où l'obscurité de la nuit laisse place à la lumière rassurante du jour. Aucun bruit... ce silence pesant précédent l'assaut et le vacarme infernal des lames qui s'entrechoquent, les cris, la poussière. Cette fois ci, face à lui, aucune armée, juste une femme, et il n'aime pas ça.

Altaïr semble partager son inquiétude, renacle et piaffe, tourne sur lui-même, comme impatient de s'élancer pour se libérer de cette tension qu'il ressent. Un geste apaisant sur son encolure pour le positionner tandis que le regard gris du jeune Seigneur parcourt les tribunes pour s'arrêter sur la Comtesse d'Armentières. Un sourire sous le heaume, tandis qu'il lève sa lance vers elle, avant de rabattre la visière qui enferme une autre fois son regard dans sa prison de fer.

Une nouvelle fois ce silence, juste troublé par le martellement des sabots lorsque les deux montures s'élancent l'une vers l'autre. L'étalon a bondi, la main gantée s'est resserrée sur les rennes et sur la lance qui ne tarde pas à s'abaisser. Un coup contre son écus le fait légèrement pivoter mais il raffermit son assiette, rage contre cet écus qu'il a manqué.


bien joué Dameun murmure tandis qu'il contourne la lice et se remet en position, le regard loin devant. Pression des talons qui relance le galop d'Altaïr, mais le jeune cavalier n'est pas assez concentré ou peut être trop stressé et manque à nouveau sa cible. Soulagement lorsqu'il ne ressent aucun choc. Monture qu'il faut ralentir pour la remettre à nouveau face à son advesaire.

donnes moi tout cette fois !! presque un ordre. L'étalon s'élance avec puissance, le jeune seigneur assure sa prise sur sa lance et l'abaisse sans lâcher du regard cet écus qui fond sur lui. Elle se brise dans un vacarme qui le fait se retourner sur sa selle pendant qu'il contourne une dernière fois la lice.
La cavalière est tombée, il laisse Altaïr revenir au trot vers elle, rassuré de la voir se relever, s'arrête à sa hauteur en relevant sa visière.


j'espère que vous n'avez rien Dame, je m'en voudrais de vous avoir blessée Petit sourire sous le heaumemerci pour ce beau duel, vous avez failli m'avoir.



Ysabeau a écrit:
Elle avait consulté le tableau. Elle serait opposée à un certain Aimelin de Millelieues. Elle regagna son campement pour se préparer, avec l'aide de Zoyah.
Huitièmes de finales... Après tout, pensait-elle tandis qu'elle enfilait à nouveau armure, casque, vérifiait sa lance, après tout, ce n'est pas si mal d'être arrivée jusque là.
Tarkan, la robe noire d'ébène, lustrée, la crinière nattée, l'attendait. Elle monta sur le petit hongre et, alors que l'aube blanchissait la campagne, s'en fut sur la lice où les trompettes annonçaient le combat.



Citation:
Joutes des 8ème de Finale à l'aube.[/i]

Que s'avance sur la lice Ysabeau, Dame de Sury près Léré et Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel.



Première lance....

Le signal est donné alors que le soleil venait juste de se lever, mais déjà la poussière due galop des chevaux se soulève. Les lances s'abaissent, et c'est le choc ! La dame touche le Seigneur alors que celui ci manque sa cible. La Lance de la Dame reste intact et le seigneur reste ne selle. La Public applaudit la belle tentative.

Seconde lance...

Demi tour en bout de lice et ils sont repartis ! Cette fois ci ce sont les deux jouteurs qui se ratent ! Le public se demande ce qui se passe en lice.

Troisième lance...

Décidé à ne pas se laisser avoir aussi facilement le seigneur prend les choses en main. Cette fois ci c'est lui qui touche alors que la dame manque la cible.
La lance se brise et avec force et technique le seigneur fait choir la Dame sur le sable de la Lice.

Quelques instants avant de se relever, puis la dame fait signe, pas de blessure pour elle.


Aimelin de Millelieues est déclaré vainqueur.


Elle éperonna Tarkan qui partit joyeusement au galop, se rapprocha de son adversaire, et le toucha sans briser sa lance. Il vacilla, mais resta en selle.

Demi-tour, et nouvelle tentative. Les chevaux font voler le sable de la lice... et se croisent sans se toucher, sans doute un peu aveuglés par le nuage que leurs sabots soulèvent.

Troisième lance... Tarkan galope... la lance du cavalier est pointée droit en avant, Ysabeau tente de parer... Mais impossible. La lance de son adversaire se brise sur son écu, la faisant choir sur le dos.


Aïeeeeeee !

Le choc fut rude, elle fut un moment étourdie. Puis bougea un bras, une jambe... Ouf, elle avait chu mais n'était point blessée. Elle ramassa son bouclier, sa lance, pendant que son adversaire s'avançait vers elle et l'aidait à se relever


j'espère que vous n'avez rien Dame, je m'en voudrais de vous avoir blessée …
merci pour ce beau duel, vous avez failli m'avoir.


Elle le salua et répondit :
Je vous rassure Messire, je n'ai rien. Merci à vous, vous avez été le plus fort. Je vous souhaite la victoire aux prochain tour, et ne manquerai point de venir vous voir jouter !
Revenir en haut
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Dim 27 Fév - 10:52 (2011)    Sujet du message: Re: 1459-02-15 ~ Joutes de Soye - La Lice Répondre en citant

Citation:
LES QUARTS DE FINALE




Deedlitt a écrit:
Voici la liste des braves participants aux quarts de Finale.

Citation:
Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13 affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel.





Citation:
Agnès de Saint Just et de Dublith, Comtesse du Lavedan, Vicomtesse de Bapaume, Baronne de Desvres, Dame de Seuiri et d'Herlies affrontera Roland Wallère dit Wolfar, Baron de Cudot et Seigneur de Tillenay.




Citation:
Enguerrand Louis-Perceval de la Mirandole et de Dublith, dict Flex, Vicomte de Mussidan, Baron du Fleix, Seigneur de Soirans affrontera Bubul d'Arundel des Olonnes dict Bubul27, seigneur de la Beausse.



Citation:
Llyr di Maggio, Duc de Lavardin, Baron du Gault-Perche et Pair de France affrontera Grégoire d'Ailhaud, Comte de Lille et de Sainct-Omer, Vicomte de Brunelles, Baron d'Aire-sur-la-Lys et Arques, Chancelier de France.




Aimelin a écrit:
[Avant les quarts de finale]


Minerve avait affiché les prochains duels, et comme le lui avait dit Cécé, ils tombaient l'un contre l'autre. Une petite moue sur le visage en lisant.

et bien nous allons donner tout ce que nous avons dans les tripes

Il se remémorait sa chute à Alluyes, sa blonde amie n'y étant pas allé de main morte pour le faire choir de sa selle. Mais Dotch était là, l'avait déja remis en état apres sa dernière bataille à Vae et chaque fois qu'il regardait la cicatrice sur son flan droit il ne pouvait s'empêcher de penser à cette erreur qu'il avait payé fort cher, passant si près de la mort.



[Les quarts de finale]


Préparé par le fidèle Jean, il s'était enfermé dans le silence, ses pensées tournées vers cet affrontement. Premières joutes de la journée et c'était eux. Une fois de plus, comme à Alluyes, il affrontait Ptit. L'un des deux s'arrêterait donc ici.

Son regard gris balayait les tribunes qui s'étaient remplies doucement, et s'arrêta sur la Duchesse de Saint Florentin. Il se pencha légèrement vers sa blonde amie et lui murmura quelques paroles en regardant vers leur Suzeraine, avant de se redresser et de porter son heaume à hauteur de ses yeux.


messire heaume je compte sur vous pour vous comporter en parfait chevalier et ne point me troubler la vue.

Un petit sourire à l'objet avant de regarder à nouveau Célénya.

il est un peu timide

Un peu d'humour ne pouvait pas leur faire de mal, et puis il fallait voir le bon côté des choses, si l'un des deux vassaux s'arrêtait ici, l'autre continuait. Ayant passé les éliminatoires, ça n'était pas si mal que ça pour les deux jeunes seigneurs qu'ils étaient.


Ysabeau a écrit:
Ysabeau s'installa dans les tribunes, vêtue de rouge, afin, comme elle l'avait promis, d'encourager celui qui l'avait vaincue au tour précédent.
Elle se demandait s'il serait aussi vaillant, aussi déterminé...


Ptitmec13 a écrit:
Qu'elle aurait souhaité avoir tord, mais il fallait qu'elle se rende à l'évidence, elle devait affronter Aimelin.
Écoutant sans vraiment les entendre les murmures de son ami, les yeux rivés sur les gradins où la Florentin et la belle Cooky étaient venues les encourager.


messire heaume je compte sur vous pour vous comporter en parfait chevalier et ne point me troubler la vue.

Tête qui se tourne vers son ami pour voir à qui il parle, regard amusé quand elle se rend compte qu'il parle à son propre heaume, la blonde essaie de faire un peu d'humour aussi, mais pfiou...

il est un peu timide
Moui.. ça va être de sa faute après... Le pauvre...
Dis... cette fois ci, quel sera le gage du gagnant envers le perdant?


Un sourire taquin sur les lèvres elle le regarde dans les yeux.

Dotch a écrit:
[Dans les tribunes - quart de finale]

La De Cassel avait été voir le panneau d'affichage... Elle redoutait ce moment où ces deux vassaux pouvaient s'affronter l'un contre l'autre. Les joutes pouvaient être un jeu dangereux et coûter la vie... Elle le savait que trop bien. Vêtue de sa robe sinople, d'Armentières s'installa aux côtés de sa dame de Compagnie Calyspo.

Elle regarda ses deux vassaux... dans sa main elle serrait un chapelet... petits mouvements de lèvres, petites murmures, elle égrainait au fur et à mesure des prières son chapelet.

Lorsqu'elle eût fini de se recueillir et d'adresser toutes ces prières au très Haut, elle se signa et s'adressa à Cooky.


Voilà le moment que je redoutais.

Le regard azur de la Comtesse scrutait la lice, jusqu'à l'arrivée de ces deux vassaux. Elle croisa le regard gris de son vassal mais avant tout ami. Elle le regarda avec un certain amusement lever son heaume au ciel. Impossible d'entendre ce que Cécé et Aimelin se disait mais elle était persuadée en voyant le sourire taquin se dessiner sur les lèvres de Cécélyna, qu'Aimelin avait sorti une boutade.

Aimelin a écrit:
[Abords de la lice, avant les quarts de finale]


Moui.. ça va être de sa faute après... Le pauvre...
Dis... cette fois ci, quel sera le gage du gagnant envers le perdant?


Oui ce sera de sa faute, il faut toujours un fautif c'est bien connu.

Il éclata de rire ce qui eut au moins pour effet de le détendre, et regarda le heaume.

je trouve qu'il me regarde bizarrement chaque fois

Il le posa sur le pommeau de sa selle, réfléchissant à sa question. Le gage du gagnant, voila une question à laquelle il n'avait pas réfléchi.

mmm un gage ? je ne sais pas .. démonter les tentes seul ? petit sourire narquois vu qu'il était certain qu'elle allait gagner une fois de plus... ou alors... un tonneau du meilleur vin de la région, ça ne doit pas manquer non ? ou bien le vaincu décide selon sa défaite.

Cooky a écrit:
Le tournoi se déroulait à grande vitesse. Elle commençait à peine à apprécier les luttes auxquelles elle assistait que déjà il ne restait plus que trois tours.
Et celui qui commençait s'annonçait tout particulier puisque les deux vassaux de la Duchesse s'affrontaient.
Lorsqu'elles furent installées dans les tribunes, elle s'amusa de voir la De Cassel murmurer quelques prières avant de se demander non sans gêne si elle devait faire de même. Dans le doute elle s'y employa confiant à son tour les deux jouteurs au Très-Haut.


Ne vous inquiétez pas Duchesse, ils savent tous deux à quoi ils s'engagent. Et puis, ils ne se blesseront pas s'ils peuvent l'éviter, vous le savez aussi bien que moi et c'est le principal je crois.

Ptit venait d'apparaître sur la lice aux côtés du Seigneur Aimelin aussi se concentra-telle immédiatement sur ce qui allait se jouer sans plus tarder et se tint-elle silencieuse pour une fois.
A la première lance l'hésitation était visible entre les deux amis. Aucun ne fut assez combatif pour vouloir frapper le premier. Mais au second tour Ptit prit les choses en main et envoya Aimelin à terre. Heureusement, celui-ci ne tarda pas à se relever pour signifier qu'il y avait eu plus de peur que de mal.
Le tour tant redouté était passé et la blonde avait gagné, un sourire monta aux lèvres de l'orthezienne désormais pressée d'aller la féliciter.

Aimelin a écrit:
Deedlitt a écrit:
Citation:
Joutes des Quarts de Finale au matin.

Que s'avance sur la lice Célénya Océalys, Dame de Lasson, Dicte Ptitmec13 et Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne qui joutera en l'honneur de Dotch de Cassel.



Première lance...
Les deux jouteurs s'observent, le départ est donné.... Les jouteurs talonnent leurs chevaux, et.... Ils se ratent... Une lance pour rien pensa l'arbitre.

Deuxième lance...
Demi-tour en bout de lice...Les voici qui s'élancent une fois de plus l'un vers l'autre...Et cette fois-ci c'est le choc ! Les deux jouteurs touchent, mais seule la lance de la Dame se brise. courtoisie ou soif de vaincre mais la Dame désarçonne le Seigneur ! Celui-ci chute sur le sable de la lice. Quelques instants passent...Il se relève sans mal, pas de blessure pour lui.


Célénya Océalys est déclarée vainqueur.



[Les quarts de finale au matin ]


Le regard gris du jeune seigneur s’était perdu sur la petite bande de lumière qui venait se poser sur son gant. Leurs noms venaient d’être appelés par le Héraut et il tourna son visage vers la blonde avant d’enfiler ce heaume peut être pour la dernière fois à Soye.

Ne retiens pas ta hargne, offrons lui un spectacle digne de son rang

Un sourire avant de mettre le merens en marche. Sabots qui martelaient doucement le sol tandis qu’il attrapait la lance qu’on lui tendait et qu’il entrait sur la lice. Un arrêt à l’entrée de la lice, en tournant sa tête vers l’endroit où était assise sa Suzeraine, et d’un petit mouvement du poignet, intima l’ordre à son étalon de se diriger vers elle. Il le positionna face à elle, attendit de croiser son regard avant de lever sa lance doucement vers le ciel sans la quitter des yeux.

Un sourire sous le heaume tandis qu’il dirigeait cette fois Altaïr vers sa position de départ, d’un trot lent, avant de le laisser se mettre face à l’écus de la Dame de Lasson, à l’autre bout du couloir.

Ca n’était plus elle qu’il avait en face de lui, c’était une cavalière qui ferait tout pour gagner, et il ne se laisserait pas faire. Un seul objectif, toucher cet écus qui fondrait sur eux. Une inspiration en faisant glisser la visière qui le plongea dans la pénombre. Il était prêt.

Le signal du départ lança l’étalon dans un galop puissant et fougueux. Le jeune homme ressera sa poigne sur la lance, le regard fixé sur l’écus qui se rapprochait. Ca n’était pas elle, il fallait frapper et fort. Il connaissait l’habileté de la blonde et sa hargne, il abaissa sa lance en se penchant légèrement en avant, mais les deux lances ne rencontrèrent que le vide.

Laisser l'étalon finir sa course et le faire contourner la lice. Un regard vers l'adversaire avant de le talonner et l'élancer à nouveau. Il fallait être puissant cette fois ci.

Le galop s’amplifia, et il abaissa sa lance, le regard fixé sur l'écus. Le choc des deux lances qui touchèrent leur cible, le coup contre son écu le déstabilisa quelques secondes. Il lutta malgré tout pour retrouver une assise correcte, mais n'arriva pas à rester en selle, lacha sa lance en se sentant tomber au bas de sa monture, qui continua sa course.

Une grimace et un juron accompagnèrent sa chute. Le brouhaha, les sabots d'Altaïr qui résonnaient encore, il resta quelques secondes étendu sur le sol essayant de reprendre ses esprits, avant de se redresser pour se relever.

Un regard vers son amie qui était restée en selle avant de se diriger vers sa Suzeraine et d'enlever son heaume. Un sourire forcé vers la blonde Duchesse, tandis que Cécé le rejoignait.


félicitations belle blonde ne dit on pas jamais deux sans trois ?

Brave Altaïr qui revenait vers son cavalier comme à son habitude et dont il attrapa les rennes en lui tapotant l'encolure.

c'était bien joué, on aura essayé.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:34 (2018)    Sujet du message: 1459-02-15 ~ Joutes de Soye - La Lice

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP Joutes --- -> * 1459 * Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
hebergeur image