Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
[Heroes Chronicles] RP We wish you a merry christmas...

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> Privé - Le Coin de l'Admin -> ** RP hors Royaumes Renaissants ** -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 14:14 (2011)    Sujet du message: [Heroes Chronicles] RP We wish you a merry christmas... Répondre en citant

Lun Déc 22, 2008


Lara a écrit:
[RP privé, si vous voulez participer demandez moi, pas de souci je vous donne des directives, et si vous avez des idées sur la suite de l'histoire je vous écoute ! ^^]

Noël...Plus jolie fête de l'année...Celle où toute la famille se retrouve...Avec qui se retrouve t on lorsque votre famille a disparu depuis des centaines d'années ?...
Lara se rappelait...Elle aimait cette fête, où elle se retrouvait avec ses parents et son fiancé d'alors, elle avait tant de projets...L'odeur du sapin, les décorations, la chaleur du feu, les bougies déposées un peu partout donnaient une ambiance feutrée et chaleureuse...
Oui, Noël, elle adorait cela, il y a ...longtemps...Alors qu'elle était encore humaine, alors qu'elle croyait en toutes ces choses qu'on lui avait apprises: la religion, la naissance de Jésus... Croire, être une fervente catholique, se repentir de ses pêchés, tout cela devait sauver son âme...
Mais voilà, quand il vous arrive ce qui lui est arrivé comment pourriez vous encore croire en un être supérieur, qui vous aime et qui est là pour veiller sur vous ?
Lara avait perdu son âme depuis bien longtemps, en même temps que la vie, elle n'avait de raison d'être que pour semer le chaos... Ironique n'est ce pas ? Une fervente catholique, presque aussi pure qu'une bonne sœur, (c'est pour dire encore que faut pas trop s'y fier aux bonnes sœurs^^) était devenue une fille de Satan, sombre, sans âme, et encore moins de cœur, sa « vie » était à présent vouée à la destruction...et elle aimait ça par dessus tout...

Les fêtes de Noël approchant, sa haine pour tout ce qui se rapportait de la religion s'exacerbait. Lorsqu'elle se promenait dans les rues le soir et voyait tous ces humains exaltés par ces fêtes, ces lumières, l'idée de se retrouver en famille et de partager un repas ainsi que des cadeaux... Tout cela lui donnait envie de vomir.
Une idée germa dans son esprit...Une idée... Des plus machiavéliques...
Dès 18 h il commençait déjà à faire noir et cela lui permettait d'arpenter les rues, se fondant parmi ces humains qui la regardaient étrangement mais n'ayant aucune idée de ce qu'elle était...S'ils l'avaient su...Ils auraient fuit et se seraient rapidement enfermés chez eux...
Elle se dirigea donc vers une taverne, où, d'après ce qu'elle avait entendu dire, l'on pouvait trouver quelque emploi...Mais celui qu'elle recherchait était spécial...
Des petites annonces un peu partout accrochées au hasard sur les murs de la taverne, il fallait qu'elle trouve...Au bout de quelques minutes de recherches, elle avait enfin trouvé son bonheur, pour le plus grand malheur de ses futurs employeurs...Ne restait plus qu'à se faire embaucher...
La chose serait délicate, bien que très séduisante, la jeune vampire avait tout de même un style particulier, elle entreprit de trouver un accoutrement plus sobre, pas de maquillage, si ce n'est pour son teint, afin de paraitre moins pâle, les cheveux en chignon, elle paraissait ainsi des plus sérieuses...
Il était temps pour elle de mettre son plan à exécution...

Elle se rendit à l'adresse indiquée, toqua à la porte, et attendit qu'on vienne lui ouvrir.
Un homme d'une trentaine d'année vint à sa rencontre, elle afficha son plus joli sourire et lui expliqua les raisons de sa venue...C'est alors...Qu'il l'invita à entrer...Ce fut sa première erreur...Un vampire ne peut franchir le seuil de votre porte si vous ne l'avez invité et une fois fait, le pire est à craindre...
Elle regarda autour d'elle, une jolie maison, une famille assez aisée sans aucun doute, il appela sa femme, ravie de trouver enfin quelqu'un, c'est qu'il était difficile de trouver quelques jours avant les fêtes de Noël, une... nourrice...


La Maman a écrit:
Noël enfin. Elle était souriante du lever au coucher du soleil. Le plus beau jour de l’année, celui de la naissance du Christ, celui où elle peut offrir à ses deux superbes enfants les plus beaux jouets, voir leur sourire s’éclairer, leur rire éclater.

Son tendre et charmant mari l’appelle. Dieu ne peut être que l’auteur de leur rencontre. Il est doux, gentil, aimant, et il sort les poubelles..un mari parfait.


Oui mon tendre amour que j'aime..me voila, me voila.

Elle sort de la cuisine, d’où fleure bon une odeur de gâteaux chauds, retire son joli tablier où il est écrit « à la plus gentille des mamans » et se présente à ses cotés. Enfin..une jeune fille qui semble douce et délicate pour s’occuper de sa merveilleuse progéniture.
Entrez donc jeune demoiselle, c’est notre Seigneur qui vous envoie.

La maison respire la joie, comme elle le vivait elle-même petite fille.
Des bougies, une crèche où l’âne et le bœuf sont alignés admirant l’enfant Jésus dans son berceau, un immense sapin fraichement coupé décoré d’anges et de guirlandes, des fleurs sur la table que son époux ne manque jamais de lui offrir..Tout est prêt.


Les enfants ? Venez mes agneaux, il y a la gentille..la gentille…

Elle réalise qu’elle ne connaît pas le nom de la jeune femme et rougit


..la gentille jeune fille qui va vous garder mes amours.

Elle regarde son mari en lui souriant avec tendresse. une fois de plus il a su faire ce qu'il fallait. Jamais il n'était pris au dépourvu et leur rendait la vie si belle à tous les quatre. Même le chien, propre et peigné, un nœud de noël dans les poils, ne jappait jamais, aussi bien éduqués que ses délicieux enfants.

Marc Tanguy, le fils a écrit:
Le fils fit son apparition dans l'encadrement de la porte. Une barre au chocolat dans sa main gauche,du chocolat bio commerce équitable. Le petit Marc Tanguy n'avait pas une trace de chocolat sur son visage.

Oui maman chérie? fit-il de sa voix fluette et ô combien douce et gentille.
Qui est donc cette jeune fille qui accepte gentiment de nous garder?

Derrière sa chère maman il aperçut une fille magnifique, bien habillée, bien coiffée. Parfaite. Cependant la forme de son visage lui rappelait quelque chose qui le mettait mal à l'aise, il n'aurait su dire quoi. Mais, comme lui avait appris sa merveilleuse mère, il ne se fiait pas aux premières impressions et fit un grand sourire.


La Maman a écrit:
Elle était en admiration. Marc-tanguy, le plus adorable des petits garçons était si amusant avec son chocolat . Il n'avait jamais tâché le moindre vêtement et elle s'enorgueillit de n'avoir pas eu la lui apprendre cela.

Elle ébouriffa ses cheveux dans un geste affectueux puis le recoiffa de ses doigts immédiatement.


qui est donc cette jeune fille qui...

délicieux enfant, poli et aimable.


je ne sais pas mon cœur, mais elle va nous le dire.


Entrez vite jeune demoiselle, venez donc vous réchauffer au coin de la cheminée, le feu crépite et le thé va être prêt.


Lucie a écrit:
"au clair … de la lu….. ne…mon ami…. Pierrot … "

Le bruit de son doigt sur la vitre accompagnait les arabesques qu'elle y dessinait pendant que de sa petite voix elle chantonnait. Du haut de ses 6 ans, Lucie avait toujours aimé faire des dessins qui font de la musique et qui s'envolaient au ciel de suite, comme elle disait à ses parents.

Maman ne devait pas comprendre le sens artistique de ses œuvres car souvent elle râlait lui disant que les vitres allaient être pleines de marques. Devant l'air toujours fâché de maman, Lucie répondait innocemment :


- mais c'est joli maman… regarde … là c'est l'étoile de mon ami Pierrot.

Mais là, Maman n'était pas avec elle et l'enfant laissait libre court à son imagination. Sur la pointe des pieds, son petit nez collé contre la vitre de sa chambre elle soufflait, un grand sourire aux lèvres quand de la buée apparaissait. Aussitôt elle s'appliquait à ses œuvres qui représentaient souvent des maisons, des ronds et des étoiles, comme celles que maman et papa lui montraient dans les livres de contes.

Adorable enfant aux boucles blondes ses grands yeux bleus finissaient de séduire les grandes personnes qui la regardaient.


Les enfants ? Venez mes agneaux, il y a la gentille..la gentille…
..la gentille jeune fille qui va vous garder mes amours.


"prêtes moi ta pluume… pour écrir' un …" …. une grande fille ?

Son doigt resta en suspend devant la question cruciale qui trottinait dans sa tête d'enfant. Continuer à dessiner des dessins qui s'envolent au ciel de suite, ou aller voir la grande fille.
La curiosité l'emporta bien vite et Lucie délaissa un instant la vitre pour aller satisfaire sa curiosité. Dans sa précipitation elle ne vit pas sa poupée Milie couchée par terre à côté de son lit et son pied y roula dessus, faisant étaler la fillette de tout son long sur le tapis.


- Aaaïïï….

Une larmichette s’étira sous son œil tandis qu’elle frottait son front.

- padon Milie je t'ai fait mal ? elle se releva et prit sa poupée dans ses bras en la berçant doucement. ... viens maman nous appelle y'a la grande fille… tu seras sage et tu pleureras pas.

Elle passa en sautillant devant la chambre de son frère et s'arrêta en entrant dans la pièce où se tenaient ses parents et son frère marc avec la grande fille en question. Lucie serra un peu plus Milie contre elle et regarda la jeune fille en s'approchant timidement de sa mère pour venir se cacher derrière elle laissant juste un œil libre pour pouvoir surveiller l'inconnue.


Lara a écrit:
Ils l'invitaient chaleureusement à entrer, voilà une demande qui ne se refuse pas... Elle devrait faire attention, rester bien polie, paraître la plus douce et gentille possible, ce qu'elle était d'ailleurs... Enfin... La chose arrivait de temps à autre...

Une odeur de pâtisseries, la maitresse de maison en tablier, l'épouse modèle à n'en pas douter...Elle se retint de rire en l'entendant appeler ses enfants « mes agneaux »...Cela lui rappela une fable qu'elle aimait beaucoup, avec un loup mais malheureusement la fin de l'histoire était beaucoup moins réjouissante, le pauvre loup, après avoir grignoté de l'agneau avait été tué...Fin tragique pour cet animal si noble...

Un garçon, d'environ huit-neuf ans, suivi rapidement de sa petite sœur firent leur entrée. Tous deux de grands yeux bleus, la petite fille avait de jolies boucles blondes...A croquer avec ses petits rubans dans les cheveux... Elle devait réfréner son instinct, bien que la tentation fut grande, elle tenta un sourire qui se voulait attirant à l'intention des enfants et s'accroupit pour être à leur hauteur.


Bonjour, je m'appelle Lara, c'est moi qui vais vous garder ce soir pendant que vos parents iront acheter les quelques dernières décorations pour le sapin...Je suis sûre que nous allons bien nous amuser tous les trois !

Sa voix se voulait douce et rassurante, les vampires avaient un charme particulier qui les rendaient forcément attirants même si l'on sentait qu'il valait mieux ne pas s'y laisser prendre...

Mais dites moi, quels sont vos petits noms ?

Lucie... Cela signifiait Lumière... et Marc, un des douze apôtres de Jésus...Décidément cette famille était....Parfaite....Plus que parfaite, elle n'aurait pu espérer mieux...

Très jolie poupée, comment l'as tu appelée ?

Elle essayait de gagner la confiance des enfants, étant parfaitement éduqués, ils étaient polis et souriants, même la boule de poil dont on ignore où est le devant-derrière était des plus sages...
Les parents n'allaient plus tarder à partir, peut-être lui donneraient ils quelques recommandations...comme ne pas donner de cacahuètes au gamin pour cause d'allergies...Voilà qui serait amusant...Le voir gonfler comme une citrouille... Ah non ce n'est pas la période, Halloween est passée.
Elle se releva, attendit de voir si les parents avaient quelque chose à lui dire avant leur départ tandis que les enfants la tiraient pour lui montrer leurs jouets...

La Maman a écrit:
Lara, quel jolie prénom, il vous va à merveille.

un coup sur la bas de la robe pour effacer un pli qui n'aurait pas eu l'audace de s'y placer, un sourire à son époux qui n'avait aucun pli, une caresse sur la tête de ses anges qui ne plisseraient pas avant de nombreuses années.
Elle était aux anges.

Ils allaient pouvoir partir l'esprit tranquille, comme chaque année.

La petite lucie, si mignonne avec Milie, faisait sa timide. une enfant aussi douce qu'une poupée, qui passait son temps en imaginant de belles choses.

La maman aimante avait posé sa main sur la tête de la prunelle de ses yeux et souriait.


Bon mes agneaux, vous allez rester avec Lara. Votre papa d'amour et moi devons aller chercher encore quelques gourmandises et aller servir la soupe aux pauvres.

Lara, vous êtes ici chez vous. Si vous avez faim, n'hésitez pas, il y a de bons gâteaux tout chauds , du thé, des bonbons, des fruits...


La maison ne manquait de rien bien sur.

Lucie a écrit:
La grande fille lui faisait des sourires et Lucie se cachait derrière sa mère en esquissant à son tour des petits sourires timides. Les grandes personnes étaient souvent gentilles mais elles intimidaient toujours un peu l'enfant au tout début.
Quand la grande fille se mit à sa hauteur Lucie lui fit un grand sourire, se gardant bien de ne pas lâcher Milie qui avait l'air tout aussi intimidé que elle.


Bonjour, je m'appelle Lara, c'est moi qui vais vous garder ce soir pendant que vos parents iront acheter les quelques dernières décorations pour le sapin...Je suis sûre que nous allons bien nous amuser tous les trois !

S'amuser ? oh oui elle avait tres envie de s'amuser avec Lara et puis elle avait plein de jouets à lui montrer et puis peut être qu'elle savait elle aussi faire des dessins qui font de la musique et partent au ciel apres. Elle avait la voix aussi douce que celle de Maman, mais même si elle était jolie c'était sa maman la plus jolie. Les mamans sont toujours les plus jolies du monde de toute façon.

Mais dites moi, quels sont vos petits noms ?

- Lucie sa petite voix contrastait avec ses yeux pétillants de malice mais il lui fallait un petit moment d'acclimatation avant de faire confiance à une personne qu'elle ne connaissait pas, même si c'était une grande fille. Pour l'enfant les grandes filles c'était pas vraiment des mamans et pas des enfants non plus, et elle pouvait s'amuser avec parfois.

Très jolie poupée, comment l'as tu appelée ?

Elle regarda sa poupée puis regarda Lara .. elle s'appelle Milie ….c'est ma poupée et elle est tres sage… Maman elle a fait des bons gâteaux et même qu'y en avec du chocolat… puis y'a des bonbons plein ! elle avait écarté les bras tenant sa poupée d'une main pour montrer à Lara combien il y avait de bonbons... plein... et pour Lucie c'était beaucoup... tu veux des gâteaux , tu veux voir mes jouets ?

La fillette conquise par les paroles et la voix douce et rassurante de Lara la harcelait de mille questions.


Marc Tanguy, le fils a écrit:
Marc Tanguy était resté immobile, scotché par la voix douce et parfaite de ...Lara... et quel joli prénom. Le porte lui fit reprendre ses esprits en claquant, et il réalisa que ses parents étaient partis, les laissant avec cette demoiselle au sourire si charmant qui était déjà assaillie par sa petite sœur.

Il s'approcha de Lara, et il sentait son cœur battre à tout rompre. La voix grave de son grand père résonnait: "Prend garde Gamin, l'amour rend aveugle, prend garde à ne jamais le laisser te contrôler". Mais il ne pouvait pas résister à la voix de la demoiselle.

Il ouvrit la bouche, sans qu'aucun son ne sorte, restant là, bouche ouverte, un peu ridicule, contemplant la nouvelle venue.

Lara a écrit:
Ne craque pas...Ne craque pas … Se disait-elle intérieurement. Il n'était point l'heure pour cela... La mère, adorable, lui avait dit de ne pas hésiter en cas de fringale...Que n'avait-elle pas dit là... Lara résistait à ses instincts, elle avait une idée en tête et elle ne voulait pas la gâcher en se laissant aller de la sorte. Elle suivit la petite fille qui l'entrainait, si mignonne, si joliment coiffée et vêtue, une véritable petite poupée...A croquer...

- Des gâteaux ? Que c'est gentil, mais nous verrons pour la collation tout à l'heure... Montres moi donc tous tes jouets...

Elle regardait partout dans la pièce, il y avait des crucifix accrochés aux murs ainsi que quelques miroirs, elle espérait que les enfants ne se rendraient pas compte....Ceux ci étaient en hauteur, ils ne remarqueraient sans doute pas son absence de reflet...C'était là sa plus grande hantise, ça risquait de faire capoter tout ses plans pour cette soirée...
Mais son véritable problème était...cette fichue boule de poils...Les animaux ont de l'instinct dit-on et même s'il était aussi parfait que ses maitres et jouait les petits cabots modèles, il lui arrivait d'émettre un petit grognement qui avait le don d'agacer Lara, et pas qu'un peu... Elle en aurait bien fait une carpette de ce chien !! Tient, c'est une idée à garder au chaud ça …

Elle tourna la tête vers le jeune garçon, du bout de son index elle lui remonta le menton


- Fermes la bouche, tu vas avaler les mouches, lui dit-elle en riant. Encore qu'en cette saison, il ne doit pas y en avoir énormément.

Le chien continuait d'émettre ce son qui oscillait entre le grognement et le couinement, elle était sur le point de l'attraper pour lui tordre le cou lorsqu'elle croisa le regard de la fillette et posa donc délicatement sa main sur la tête de la bestiole.

- J'ai l'impression que votre chien a besoin de sortir, il ne cesse de couiner, il doit avoir une envie pressante...

Mettre le cabot dehors était la seule chose qu'elle ait trouvé pour calmer ses nerfs sur l'instant mais il y aurait bien un moment où l'un des gamins le ferait rentrer, il allait falloir trouver une parade pour s'en débarrasser...


Lucie a écrit:
*********************************
La grande fille l'avait suivi dans sa chambre et Lucie jubillait en pensant qu'elle allait pouvoir lui montrer les dessins qui chantent et partent au ciel.
Mais les grands, ils sont grands mais ils marchent pas vite pensait elle en tirant la main de Lara...... ses petits pas résonnaient sur le plancher du couloir qui menait vers les chambres.

Elle entra dans son palais, un grand sourire sur son visage, fière de pouvoir montrer son endroit à elle. Elle vérifia d'un coup d'oeil ses dessins sur la fenêtre et fit une petite moue triste en voyant qu'ils s'étaient déjà envolés.
Elle regarda son frère dans une drôle de posture et fit une petite grimace inquiète en regardant Lara.


- dis Lara pourquoi Marc il a la bouche ouverte et il dit rien... il peut plus parler ? il sait plus ? ... elle jeta un regard plein d'amour vers sa poupée ... il est comme Milie ?

- Fermes la bouche, tu vas avaler les mouches

Lucie ouvrit ses yeux tout grand et éclata de rire ... tu vas avaler des mouches ! tu vas avaler des mouches !!

Elle partit en sautillant autour de son frère comme elle aimait le faire pour le taquiner et s'arrêta soudain pour regarder Choupinette, le chien.

- choupi mais t'arrêtes de grogner on s'amuse ... et pourquoi tu grognes comme un vilain ! chut choupi !! elle regarda Lara en s'approchant du chien ... il est tres gentil mais il rale quand on joue pas avec lui où qu'il veut sortir... elle regarda Choupi si mimi avec son noeud dans les cheveux puis regarda son frère toujours bouche ouverte comme s'il avait vu la lune... peut être il avait vu le père noël et il voulait pas lui dire... pfff de toute façon son grand frère avait plein de secrets qu'il voulait pas lui dire... elle regarda à nouveau Choupinette ... tu veux aller dehors puis tu reviens apres ?

Elle fit deux pas vers la porte de la chambre et se retourna.

- Tu viens mon chien ?

Marc Tanguy, le fils a écrit:

- Fermes la bouche, tu vas avaler les mouches


Il réalisa qu'elle avait raison et devint aussi rouge que les boules du sapin de noël.

un sourire angélique à sa petite sœur qui le taquinait.


Mais non, ne t'inquiètes pas, les mouches ne sont pas dans les jolies maisons comme la notre.
Il la regardait sautiller, elle était si mignonne sa petite soeur chérie. Quand elle était toute petite il la câlinait constamment. prenant très au serieux son rôle de grand frère il avait dit à ses parents:

Jamais personne ne lui fera de mal à ma Lucie, je les taperai tous.

elle jouait avec lChoupi et Lara avait raison, il était désagréable, il voulait sortir c'est certain.

Lucie semblait vouloir s'en charger et Marc Tanguy la regardait avec fierté.


Allez choupi écoute Lucie, c'est pour ton bien mon toutou.

Il veillait à ne plus ouvrir a bouche bêtement mais Lara était si jolie que c'était difficile.

il essayait de se rappeler ce que faisait sa douce maman quand elle avait des invités..


Lara, voulez vous quelque chose à boire? On a...

Le travail d'hôte n'était pas aisé et le petit avait du mal à ne pas rougir.

La Maman a écrit:
Même si le village était magnifique, son mari si tendre son bras autour d'elle, les magasins illuminés, les gens le sourire aux lèvres dans les rues, quelque chose la tracassait. Ils n'en avait pas pour longtemps mais son esprit ne cessait de lui dire qu'elle devait vite rentrer..mais pourquoi...

Mon tendre amour..pardonnes moi...cela te gênerait il si nous retournions quelques minutes à la maison..je sens que quelque chose ne va pas..

Bien entendu il n'hésita pas un seul instant. Rien ne devait gâcher cette merveilleuse période et si sa si belle épouse devait rentrer ils rentreraient.

En peu de temps ils atteignirent, non pas les athéniens, mais la porte de leur belle demeure.

Elle poussa la porte précipitamment et appela immédiatement les enfants.


Mes agneaux, mes agneaux?

Avant même qu'ils n'arrivent, son nœud à l'estomac disparu..La raison de son inquiétude était sous ses yeux...

L'assiette du chien était vide..elle avait oublié de la remplir et la pauvre bête devait avoir faim

Lara et les enfants venaient de mes rejoindre.


Lara..je suis navrée..je me suis tant inquiétée..l'assiette de notre petit amour est vide, pourriez vous..s'il vous plait?

Elle vit ses amours d'enfants et courut les prendre contre elle. Dans sa précipitation elle écorcha la petite dont la joue se mit a saigner..

OH MON DIEUUUUUUUUUU

La petite saignait.

dehors son mari l'attendait..Dileme...


Lara, pouvez vous...


Lucie a écrit:

http://grauxc.free.fr/phpBB2/images/avatars/795545475495114a55e8f8.jpg

- choupi allez viens choupi !!

La fillette s'apprêtait à l'entrainer vers la porte quand elle entendit la voix de maman qui venait de l'entrée. Elle resta la bouche ouverte quelques secondes avant d'afficher un grand sourire.

- maman ! déjà vous êtes là mais on a pas joué et on a pas encore mangé des bonbons et on a pas enc... aieuuuu !!..

Décidément quand elle ne trébuchait pas à la moquette, ou à un quelconque objet qui se mettait sournoisement sous ses petits pieds, il fallait que ça soit maman qui la griffe et lui écorche sa joue.
Elle sentit un picottement qui lui fit monter les larmes aux yeux, et elle passa sa petite main sur sa joue, retenant ses pleurs devant Lara et son grand frère. Il fallait pas pleurer, pas ce soir, y'avait la grande fille et il fallait qu'elle montre qu'elle était une petite fille courageuse.

Elle jeta un regard à Choupi comme pour chercher du réconfort puis regarda sa main où le sang de sa joue faisait comme des dessins et sentit les larmes vouloir redoubler sous la petite piqure que lui faisait son écorchure.







Citation:


****************************





Dernière édition par Archiviste le Lun 17 Oct - 14:19 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Oct - 14:14 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 14:18 (2011)    Sujet du message: [Heroes Chronicles] RP We wish you a merry christmas... Répondre en citant

RP abandonné dommage.


      Lara Arrow Lara (la même que les RR oui oui)
      La maman Arrow ljd Lara
      Lucie Arrow = ljd Sharka (alias Aimelin des rr oui oui encore)
      Marc Tanguy, le fils Arrow = un des Outlaws (le clan sur Heroes Chronicles)

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:36 (2018)    Sujet du message: [Heroes Chronicles] RP We wish you a merry christmas...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> Privé - Le Coin de l'Admin -> ** RP hors Royaumes Renaissants ** -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
hebergeur image