Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
1456-04-06 ~ après la bataille sur la Mine Compiègne Peronne

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> ~ 1455 et 1456 ~
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 11:51 (2013)    Sujet du message: 1456-04-06 ~ après la bataille sur la Mine Compiègne Peronne Répondre en citant

RP écrit à quatre mains avec jd Petitangelot

quote="Mélissande"]

[rp msn retranscrit parce qu'il fait parti de leur histoire]


[Matin du 7 avril 1456, mine entre Compiègne et Péronne]


Alors que la troisième bataille consécutive se terminait enfin... Les premiers blessés étaient rapatriés. Des brancards pour certains, une simple épaule pour soutenir d'autres...
Du coté du flanc gauche, du coté de la défense de la mine où se trouvaient les Dames Blanches, les combats avaient été plus rudes encore que la veille et on y voyait beaucoup d'agitation... Un brancard passe, puis un autre... sur ce dernier, une femme serrait les dents en se serrant le flanc...

    La bataille une fois de plus avait été rude, Aime regardait passer des blessés, des brancards de tous cotés.. il cherchait Mel et ses amies...

C'est alors que la femme transportée sur le brancard, ronchonne contre les brancardiers puis leur ordonne avec vigueur de s'arrêter pour aller rechercher son épée.
    Dans tout ce désordre son regard est attiré par des brancardiers pas très loin de lui et la silhouette allongée .... le foulard au poignet gauche ... Mel. Il se dirige aussitôt vers eux d'un pas rapide, entend la voix qui s'adresse aux brancardiers et qui vient confirmer ses pensées. Il accélère et leur crie...

    Attendezzzzzz !

Mélissande tend la tête en arrière pour regarder vers le petit fortin dont on venait de la sortir... et voit arriver un des soldats parti en courant rechercher son épée. Elle tend son bras libre par dessus le brancard pour saisir l'arme puis la coucher à coté d'elle, avant de grimacer à nouveau de ce geste de trop, crispant les doigts de son autre main sur les tissus sanguinolents de sa tenue.
Elle n'entend qu'à moitié le cri d'Aimelin, mélangé au chahut général

    Le jeune ébouriffé ayant fait signe aux brancardiers d'attendre, arrive enfin à coté d'elle alors qu'elle grimace en plaçant son épée a coté d'elle. Inquiet il regarde sa blessure avant de croiser son regard.

    Mel, je suis là... Je t'accompagne à l'hospice! Tu restes calme!

Mélissande réouvre les yeux crispés pour voir apparaitre Aimelin au dessus d'elle. Petit sourire de satisfaction de le savoir indemne puis un brin d'humour pour relativiser...

Hey... tu veux essayer? c'est plutôt confortaaaaaa...ble.

Mélissande termine le dernier mot en serrant les dents... un lancement la fait se contracter.
    Aimelin sourit en la voyant faire de l'humour.

    Hum... une autre fois peut-être! En attendant, tu restes calme et je te quitte pas.

    Puis s'adressant aux brancardiers...

    Allez! Direction l'hospice et en la ménageant le plus possible! Je vous accompagne!

Mélissande se détend à nouveau... mais grommèle de rage.

Non de... me souvenait plus que ça faisait si mal!... l'aurait pu viser la jambe au lieu... de me lacérer le flanc!
    En se remettant en marche, Aimelin a fait le tour pour se trouver du coté de son épée ... il pose sa main sur celle de la louve d'Argonne, et tout en marchant ne la quitte pas des yeux.

    On va s'occuper de toi et te soulager... mais arrêtes de t'énerver comme ça!

M'énerver?... mais je ne m'énerve pas... je râle!
    Oui, tu râles, je sais! dit-il sans pouvoir s'empêcher de sourire.

Mélissande semble particulièrement excitée et ne facilite pas le travail des brancardiers... Elle libère sa main libre sur laquelle Aim avait posé la sienne pour montrer du bras le premier brancardier...

Déjà qu'ils m'ont obligée à m'allonger sur ce truc !... J'ai encore mes deux jambes... le brancard serait surement plus utile à celui-là... termine-t-elle en pointant un gars allongé au sol qu'ils dépassaient et dont la jambe affichait une méchante fracture ouverte.
    Aimelin regarde l'homme à terre et avise des brancardiers pas loin. Il regarde Mel lui lachant...

    Je reviens de suite!

    ... et revient vers l'homme. Son bouclier arborait les insignes de l'armée royale. Aimelin fait signe aux deux hommes plus loin de venir.

    Ici un brancard vite !!! tout en se baissant vers l'homme...on va vous transporter!

    Une fois sûr qu'il était en de bonnes mains, il repart en courant vers Mel que les brancardiers menaient vers les tentes médicales du campement.

Mélissande avait déjà parcouru une bonne partie du chemin vers l'hospice de fortune lorsqu'Aimelin la rejoint. D'un air agacé par la situation, elle lui rétorque...

Ne te presse pas... ils vont surement me renvoyer sur Compiègne! ... vont me parquer avec les autres le temps que j'arrête de me vider... Puis je reviendrai...
    Compiègne est a 10 lieues je vais avec toi et je reviendrai pour la bataille... Tant que tu es là, je reste près de toi! Puis à voix basse... j'ai des envies de tuer quelques maudits artesiens!

Et bien justement reste là... pour les attendre!

Mélissande est portée près d'un grand charriot qu'on chargeait des blessés à ramener à Compiègne

C'est pas à Compiègne qu'ils sont!

Mélissande est montée dans le charriot, qui n'est en fait qu'un grand plateau sur roue, normalement utilisé pour ramasser les foins en été.
    Aimelin la regarde sans rien dire et suit les hommes des yeux lorsqu'ils mettent les blessés sur le charriot... s'approche d'elle en murmurant

    Je te vengerai!

Mélissande tourne la tête vers Aimelin, le voit sans mot, reste un instant silencieuse.

Allez... Elle essaie de lui sourire pour le réconforter...je m'en sortirai... J'ai déjà connu pire tu le sais!

    Il lui caresse la joue et passe sa main sur son front.

    ... et repose toi! Je veux te retrouver en pleine forme!

Ce n'est qu'une petite coupure ... dit-elle moqueuse alors que son front perle d'un début de fièvre... ils devront faire mieux s'ils veulent m'avoir...
    Aimelin la regarde en souriant. Il ne sera pas tranquille tant qu'il saura pas si elle va bien, et la laisse parler en lui serrant la main.

Mélissande est soudainement agitée. Le charriot s'ébranle et se déplace. Secouée par les mouvements du charriot, elle commence à s'éloigner... gardant ses yeux un instant sur Aimelin pour conserver son image, avant de redresser le visage pour regarder le ciel gris au dessus d'elle.
    Le jeune soldat s'écarte quand le chariot se met en marche et marche un peu à coté puis s'arrête et la regarde s'éloigner... Il attend que le charriot soit hors de sa vue pour faire demi-tour et repartir vers le camp.

Mélissande mettra plus de quatre heures pour rejoindre Compiègne, une heure supplémentaire avant d'être placée dans l'hospice même, dans l'alignement des autres blessés, dans l'attente qu'un infirmier ou un médicastre soit suffisamment libre que pour s'occuper d'elle.[/quote]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Jan - 11:51 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> ~ 1455 et 1456 ~ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
hebergeur image