Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
[RP] Après tout cela ne fera qu'un an...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> Histoires de Famille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Mar 5 Nov - 21:19 (2013)    Sujet du message: [RP] Après tout cela ne fera qu'un an... Répondre en citant

Alienor Vastel a écrit:
... qu'ils espéraient après leur union. Un peu plus même, si l'on prenait comme point de départ ces quelques échanges et cette question, cette demande après laquelle celui qui n'était alors que son compagnon était devenu, à ses yeux, son fiancé. Mi juin 1460, il y a des moments qui ne s'oublient pas.

Mais lorsque, à la fin de l'année précédente, ils avaient voulu entamer les démarches de leur mariage, la levée de ban contre les offensives angevines les avaient retenus loin de Champagne, coincés dans une armée mainoise à des centaines de lieues de chez eux. Puis après, cela avait été l'instauration de cette Eglise dite universelle, l'installation d'un de ses prélats à Reims et le refus d'Aliénor d'un mariage en dehors de la religion dans laquelle elle avait été élevée. De par sa foy, elle n'imaginait pas que son union ne puisse être célébrée par un officiant de l'EA.
Alors ils avaient attendu, confiante qu'elle était d'un retour à la normale, malgré son ventre qui s'arrondissait jour après jour. Et quand enfin ils avaient cru voir le bout du tunnel... de nouvelles désillusions, de nouveaux contretemps, l'annonce à la mairesse de Sainte, qui la lui avait rapportée, de la démission de Monseigneur de Reims.
L'espoir que leur enfant arrive dans un foyer uni par les liens du mariage, à nouveau balayé comme le vent d'automne emporte les feuilles mortes.
Ils s'étaient alors tournés vers Monseigneur de Sens, qui avait offert une oreille bienveillante à leur requête. Les démarches avaient bien avancé, la date même en passe d'être fixée, quand... retour au point de départ, tout était à recommencer.

Alors, quelques semaines de plus ou de moins, cela fait-il une différence lorsque cela fait plus d'un an que l'on attend ? Oui, pour Aliénor, dont le terme approchait et qui commençait à se demander si finalement cela en valait la peine. L'enfant naîtrait bâtard alors qu'il y avait eu, durant un cours moment, une chance que cela ne soit pas. Ou alors la cérémonie n'aurait jamais lieu si elle mourait en couches comme cela arrivait à tant de femmes en donnant la vie.
Tout cela parce qu'ils avaient été trop stupides à vouloir que cela se fasse au sein de l'Eglise Aristotélicienne et dans la simplicité et l'intimité, seulement entourés de ceux qui leur étaient chers.

La blondinette avait fini par se dire que tous ces contretemps, retards, délais... n'étaient décidément pas des épreuves pour tester leur volonté de s'engager l'un envers l'autre, comme elle avait pu le croire, mais bien des signes envoyés par elle ne savait qui, comme quoi ce mariage ne devait pas être.
Alors, puisque tout se liguait contre cette union, et bien, qu'elle ne soit pas...

Il avait fallu qu'on lui fasse valoir qu'elle n'était pas seule en cause, et que si nul de ceux qui les connaissaient ne pouvaient douter de la profondeur de leurs sentiments, le foyer, la famille qu'ils se voulaient ne pouvait être que consacrés par ce mariage. Qu'elle le devait, même.
Alors, lasse, fatiguée, distante, et en tout cas concise, elle avait laissé sa plume courir sur un vélin, pour ce rendez-vous qu'il lui avait été demandé de prendre. Et la missive avait été déposée à l'Archevêché par un jeune garçon qui attendait de savoir s'il y avait réponse afin de s'en retourner gagner les pièces qui lui avaient été promises.


Citation:
A Monseigneur Aurélien Maledent de Feytiat,
D'Aliénor Vastel di Favara,

Salut et paix !

Je prends la plume ce jour afin de solliciter de votre bienveillance un rendez-vous pour la préparation de mon mariage.

Vous en remerciant par avance.

Respectueusement.

AVdF


Aristominus a écrit:
Aristominus lut le courrier et eut un petit sourire. Il rédigea la réponse dans le sens que son archevêque lui avait donné.

Citation:
A Damoiselle Alienor Vastel di Favara,


Damoiselle,

Comme me l'a mandé Monseigneur Aurélien depuis quelques jours, je vous attend dans mon bureau, avec votre fiancé, afin de préparer rapidement les modalités de votre mariage.

Père Aristominus
Secrétaire particulier de Mgr l'Archevêque de Reims

[HRP: la réunion se fait à la suite, dans ce même topic bien sur ^^]


Alienor Vastel a écrit:
Nul sourire lorsque la réponse lui fut remise, juste les pièces promises et qui furent déposées dans la main du jeune garçon. De sourire il n'y en avait de toute façon plus sur le visage de la blondinette, ou si peu, à force des contrariétés qui semblaient s'accumuler dans sa vie personnelle comme professionnelle, et qui mettaient à vif ses nerfs déjà bien malmenés par cette grossesse qui n'en finissait plus.

Traits tirés par les nuits écourtées en raison de l'enfant qui semblait prendre son ventre pour un terrain de soule, surtout et principalement d'ailleurs lorsqu'elle souhaitait se reposer, et un réflexe de coquetterie toute féminine à pincer ses joues pour leur donner un semblant de couleur. Un murmure à la seule intention de son fiancé
qu'on en finisse, une bonne fois pour toute... avant d'annoncer

Serait-il possible de rencontrer le Père Aristominus, de la part d'Aliénor Vastel di Favara et Aimelin de Millelieues ? Il nous attend, je crois.


Aimelin a écrit:
[Avec le temps.....  début novembre ? ]

Leurs visages fatigués par des nuits de garde, par leurs fonctions respectives au castel et par les contrariétés que leur faisait subir l'église, avaient fait voler en éclats leurs sourires.

Et de murmurer en retour

Mélisende nous recevait en personne.
Je suis si las de ces obligations.


Et d'attendre le bon vouloir de qui viendrait.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Nov - 21:19 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> Histoires de Famille Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
hebergeur image