Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
1458-06-18 Lettre à une vipère béarnaise

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> ~ 1457 et 1458 ~
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 11:03 (2014)    Sujet du message: 1458-06-18 Lettre à une vipère béarnaise Répondre en citant

Citation:
Pau, le 16 juin 1458

De Aimelin de Millelieues, simple béarnais,
A Caro de la Rose Noire, Vicomtesse de Gerderest, Baronne douairière d'Autry et Dame de Toulouse-le-Château


Vicomtesse

De bonnes âmes soucieuses de la tranquilité publique m’ont rapporté vos cris en place publique et je m’inquiète de tout ce rafus dont je serai la cause.

Il parait que vous rompez la tête du peuple avec vos vociférations et il parait que c’’est à cause d’un procès ridicule que vous voudriez me mettre sur ma petite tête d’ex boulanger.

Je n’ai pris que deux fois la parole, me mêlant des bavardages des nobles puisque vous aviez prononcé mon nom, dans le but que j’intervienne pour ensuite pouvoir baver tout votre saoul. Mes amis m’avaient prévenu de ce fait, mais las d’entendre vos paroles, je suis intervenu en tant que Conseiller puisque vous pleuriez qu’aucun n’était là.
Peu m’importe les âneries que peut dire à ce sujet celui qui vous sert d’époux et que je surnomme affectueusement le bouffon du royaume… bouffon et fouine, il allie superbement ces deux noms.
Vous ne m’en voudrez pas bien entendu, ni lui apres tous les doux surnoms qu’il me donne, ce serait un comble que vous ne hurliez à l’insulte, ne pensez vous pas chère vicomtesse. Et puis un bouffon amuse le peuple et il est de bon éloi de constater que l’amusement est précieux de nos jours. Quant à la fouine, ce n’est qu’un petit animal au poil doux qui a je vous l’accorde un seul défaut par moment, celui d’être malodorante. Mais je n’ai dit que fouine.

Donc ayant été témoin de moultes insultes à mon propos de sa part, ainsi que témoin des insultes aux magistrats au tribunal et insultes aux roturiers et gueux que je défends fièrement, vous auriez l’air ridicule d’hurler à l’insulte.

Voilà, ça c’est dit. A la suite maintenant.

Quant à votre grand ami faster qui me traite de cocu même sur missive adressée à Gnia, et qu’elle m’a montré ne comprenant pas l’allusion vulgaire, je préfère penser de lui que c’est une langue de catin plutôt que porter plainte. Et puis avouez que le mot cocu dans sa bouche a de quoi faire rire la place publique… le Béarn a comté et compte tant de cocus, dont certains hélas ont rejoint Aristote. Que voulez vous, des femmes et hommes infidèles, il y en aura toujours ici bas.

J’ai ensuite posé des questions à savoir si vous comptiez prendre le pouvoir ou renverser notre coms, vu la véhémence et l’ambiguïté de vos propos et ceux écrit sur le mot que votre bouffon a donné à notre coms, qui l’a incliné vers moi afin que je le lise, ne vous en déplaise O grande vicomtesse, vassale du Béarn. Etant Connétable, ne vous en déplaise une nouvelle fois, je m’occupe avec le Capitaine, mon amie Kirika, entre autre de la Défense.

En ce qui concerne l’armée comtale Balaguèra, qui semble grandement déranger votre auguste personne si essentielle au Béarn, du moins d’apres vos dire, elle est constituée depuis le 29 mars, car lors du dernier conseil il a été voté qu’il y aurait à chaque mandat, armée comtale permanente à Pau, afin de prévenir plutôt que guérir. Armée constituée par les Capitaine ou Connétable, donc les conseillers défense, où tout autre conseiller si ceux-ci ne peuvent la constituer, puisque vous n’êtes pas sans savoir qu’il faut être érudit pour monter une armée.
De plus, les finances de notre comté ayant été mises à bas par les lions, aucun salaire n’est versé, et ça ne coûte au comté que les PE pour la monter donc environ 80 écus.
Et si pour vous Vicomtesse, comme le dit votre époux dans sa grande bonté, être dans l’armée comtale, ou dans toute autre armée si l’on suit son petit raisonnement, c’est être le toutou au service du Coms, alors vous avez une piètre image de ceux oeuvrant pour le Béarn, et j’en suis désolé.

J’ai été trainé dans la boue par celui qui vous sert d’époux, dois je vous rappeler ses mots ? je compendrai que vous portiez plainte si je m’étais comporté de la sorte avec vous, moi le simple gueux comme vous aimez à le rappeler à toute personne non noble de titre, mais ce n’est pas le cas, loin de là. Etre en opposition avec vos paroles, ne fait pas de moi un sous homme, comme vous aimez à le dire, et parler avec ironie ne fait pas non plus de moi quelqu’un qui insulte.

Il m’a aussi été rapporté que vous vous permettez de parler du différent que j’ai eu avec telya votre amie. Cette noble méprisante n’est pas si aimable que cela dans ses courriers et j’assume lui avoir répondu que devant son mépris qui me donnait la nausée je vomissais sur ses chausses, comme j‘ai une subite envie de vomir sur les votres O grandissime vicomtesse.

Cela vous choque ? pourtant en janvier 56 en Champagne, vous n’aviez pas été choquée par le même geste que j’avais eu envers une noble Mira il me semble qui faisait partie de cette noblesse qui avait renversé votre époux guidonius alors duc. Vous avez même rit de bon cœur. Il est étonnant comme vous vous rappelez certains passages de votre vie où j’ai été en désaccord avec vous, mais que vous en oubliez certains où le gueux que je suis vous a soutenu. Enfin bref, comme vous dites.


Toutefois, une chose me choque dans une affiche que l'on vient de m'apporter à mon bureau, où vous vous adressez aux béarnais, et qui m'a laissé abasourdi. Je vous cite :


"Savez vous que vos droits ne sont pas toujours respectés ?
Savez-vous que vous ne valez dans certains cas, rien aux yeux du conseil en place et plus

particulièrement notre Coms Vanyel d'Arezac ?
Savez-vous que la justice des uns n'est pas la justice des autres ?

Non vous ne le saviez pas ?"


[i]N'avez vous donc que si peu de respect pour les Béarnais que vous leur teniez de tels propos mensongers sur leur Coms et le conseil pour lequel ils ont voté ? Je trouve vos accusations d'une extrême gravité, sans parler de votre appel à la haine que l'on peut assimiler à un appel à la révolte. O grandissime vicomtesse vassale du Béarn, n'avez vous donc point honte de vos cris en public ?

La justice est la même pour tous en Béarn, et preuve en est feignant et faster, deux de vos amis, relaxés alors qu'ils ont pris la liberté de mettre le conseil comtal devant le fait accompli en ajoutant un écu supplémentaire pour les nuités à Pau sur la solde des soldats, somme s'élevant au final à des centaines d'écus.
C'est votre amie Mitaine, femme d'honneur à vous entendre, qui nous a affirmé cela lorsque nous lui avons demandé un état des lieux. Mitaine ment elle ? est ce donc une femme sans honneur ? Malgré les mots que j'ai eu avec elle et qui ne regardent qu'elle et moi, je sais que cette femme n'aurait jamais menti sur les décisions prises à l'ost et il est triste de constater que deux hommes la laissent seule pour assumer un geste qu'ils ont fait à trois.

Et puis sans doute que la chute de l'ost déjà bien entamée en novembre, était elle aussi de la faute du gueux aimelin. Répondez donc vicomtesse puisque vous m'accusez de tous les maux du Béarn.

Sans doute est ce aimelin le gueux qui a pris le château, sans doute est ce aimelin aussi qui a enlevé votre fille qui se trouvait en taverne malgré son jeune age, sans doute est ce aimelin encore qui a dirigé le comté pendant la régence, sans doute est ce aimelin, toujours lui, qui vous a destitué, et nul doute que c'est aimelin encore et toujours qui vous insulte et c'est surtout la faute d'aimelin si tous les conseillers démissionnaires des précédents conseils les ont quitté.
Mettez moi tout les maux du Béarn et du royaume puisque mes actes arrivent au fin fond de la bretagne par vos gentils courriers.

Je suis fatigué, las et totalement démotivé pour m'investir dans ce comté que j'aime et vous en êtes la principale responsable avec vos amis, vous qui vous acharnez à me piétiner et à piétiner ce comté par vos propos et vos diffamations.

Ah, et puis une petite chose puisque vous vous permettez de vous acharner sur moi publiquement avec vos amis, le peuple en est témoin, alors que ça ne concerne que vous et moi.

Je ne suis pas noble, du moins pas à votre connaissance, mais je ne suis pas un chien et je vous prierai, vous et celui qui vous sert d‘époux, de vous adresser à moi avec le même respect que vous demandez. Qui me respecte a mon respect, qui m’insulte n’a que mon mépris.

Et j’ajouterai même, que vous devez respect au roturier, au gueux, à l’érudit, car s’ils n’ont aucun titre, ils ne sont s^srement pas inférieur à vous O grandissime vicomtesse!

Sur ce, le vent vient de me souffler ma liberté et le fait que ma vie est belle entourée de mes amis et d’une personne qui par son intégrité, sa classe, son respect, sa beauté, son intelligence et son honneur, vous surclasse de mille lieues.


Bien à vous Vicomtesse !

Aimelin
Ex boulanger (faudra voir d'en avertir votre larbin en jupe)





Nul chouinement de votre part, nulle insulte de votre bouffon et nulle décision du Juge qui l' a relaxé ne me fera vous faire d'excuses, mais j'attends les votres O vicomtesse dont la grandeur n'a d'égale que le mépris qu'elle voue aux petites gens.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Sep - 11:03 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> ~ 1457 et 1458 ~ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
hebergeur image