Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum
Les archives de l'Ebouriffé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
Gargote champenoise, Le Chêne ducal et ses glands

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> ~ 1463 & 1464 ~
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 16:43 (2016)    Sujet du message: Gargote champenoise, Le Chêne ducal et ses glands Répondre en citant

Nevada. a écrit:
Certains les imaginent malveillants. Non non juré craché ! Les Vrais Saigneurs sont des Bienveillants.
La preuve en étant que ce soir là, elle prend la décision d'adresser une bafouille au duc du coin. Elle tombe pile poil sur un bureau surnommé le chêne ducal. Pour sûr, il doit être solide mais jusqu'à quel point.
Un sourire en coin se dessine sur ses lèvres jusqu'au moment où elle prend sa plus belle plume et se met à tracer des lettres, puis des mots entiers pour finir avec des phrases.



Citation:
De moi Nevada, porte parole des Vrais Saigneurs
à vous le duc Arthur d'Ar Sparfel,


Nous n'avons pas encore le plaisir de nous connaitre. Quel dommage !
Pour pallier à ce triste fait, j'ai décidé de vous faire une petite bafouille. Je vous la ferais bien plus grande mais j'ai pas mal de petites choses à organiser, ranger, enfin oui voyez ce que je veux dire.
Bref passant en votre beaaaaau et graaaannd duché, nous avons décidé de nous y arrêter un peu. Nous voulions mesurer non pas l'étendue de vos terres, mais celle de la gestion d'un point de vue défense de la ville de Langres.

J'avoue que nous sommes forts ennuyés. Vous faites des économies de bouts de chandelles ? Non mais c'est vrai quoi, parce que mettre si peu de maréchaux et laisser la mairie se démerdouiller à mettre un maximum de miliciens, c'est pas très sympa sympa tout ça !
Surtout que forcément qu'est ce qui attire dans une ville, hééé je vous le donne en mille ! C'est pas le verger ! Avec toute la flotte qu'est tombée ces derniers temps ! On a plus tendance à salir nos bottes à aller ramasser des fruits et ça nous on n'aime pas trop se salir.
Donc voilà c'est forcément la mairie du village qui est intéressante.

Le truc c'est que.... bon, je n'osais pas vous le dire mais... votre ville est d'un calme éblouissant.. ah pas tout à fait j'ai croisé un mônsieur crôôô sympathique.
Vous le connaissez peut être ? Il s'appelle Rackam ! Si si on aime bien discuter, on cause les mêmes choses.

Tout étant, et voyant que c'est mou de chez mou à Langres, moi je vous donne un conseil, mettez en place le SOS DCD.
Euh je vais vous traduire, c'est le Service Obligatoire Stratégie du Duché Champenois Démuni.
Faites le ! 2 mois à s'entrainer, épée à la main, besace dans le dos avec plein de pierres dedans, plusieurs sauts d'obstacles, puis faites les ramper dans la boue.

Après promis quand vous leur demanderez de se bouger leurs fesses pour défendre, menacez les du SOS DCD et garanti ! Ils seront d'attaque à participer !

Parce que là franchement c'est le désastre !

Et voilà, je voulais faire court, mais il y a tant à dire sur ce qui ne va pas chez vous...

M'excuserez hein. Mais j'ai pas pu m'empêcher.

Allez la bonne soirée et essayez de dormir un peu hein.. La nuit porte conseil...


Ecrit devant la mairie de Langres, assise sur un fût de bière
le 15 juin 1464

Oh j'oubliais un petit PS : dites au maire qu'il arrête de causer " chinois" c'est pas explicite son message. Faudrait expliquer que des chevaux ça se planque pas au croisement des chemins hein .... C'est pas pôtib ! En plus vous le faites mentir, le pauuuvreeuuuh, parce qu'il y a pas eu une embauche de maréchaux aujourd'hui.. Tsss que vous êtes vilain Mônsieur le Duc ! :
Citation:
Mercredi 15 Juin 1464

Langrois , Langroise

Alerte ce mercredi on continue comme hier
Prenez les places de miliciens des lances furtives sont sur un nœud
et des places de maréchaux sont disponibles



Elle pose le parchemin signé sur le bureau juste devant l'homme qui se présente comme duc, lui adresse un sourire puis

A lire avec attention hein ! Avec le bonsoir des Vrais Saigneurs ! Vous m'excuserez mes hommes attendent les consignes, faut que je les rejoigne.

Et de filer prestement.


Rackam__frost a écrit:
"Les parvenus sont comme les singes desquels ils ont l'adresse: on les voit en hauteur, on admire leur agilité pendant l'escalade mais arrivés à la cîme, on n'aperçoit plus que leurs côtés honteux."
[ Honoré de Balzac ]

Et dieu sait qu'il y en avait en Champagne, suffisait de voir la bande qui se balladait au conseil, et celui qui était à sa tête... le petit crapaud.
Oui il arrivait à la fin de son regne un peu blaffard, soit à l'image de ce piètre personnage ou les seuls soubresaux d'excitation furent les passages du soldat sur langres avec sa famille.

Mon dieu!!! Sonnez l'Alerte, Rackam est de retour, avec sa famille... Et voilà qu'on engage des maréchaux, qu'on demande au maire une multiude de miliciens et à Langres en étudiant tranquillement, le soldat se tape le cul par terre en voyant le petit crapaud gesticuler comme un malade. Faut dire que là il avait fait fort. Et pour ça nous allons analyser la chose...

Famille frost présent à ce moment: Rackam biensur, Chloé, qui n'était autre qu'Altesse consort et enceinte jusque au cou, Gardonia, la fille et Jax le fils de 5 ans.

Nul doute, le danger est évident, et le service de prévoté sur les dents. On fait fi biensur de leur retour d'Anjou, ou ils avaient combatu, sauf Jax biensur, pour la couronne... Oui oui parait que Rackam est un traitre. Oui mais il trahi qui en fait? ... Ah ben personne... Il combat l'ennemi et se trouve à subir et à voir la plus belle décullotée qu'il n'ai jamais vu.


Bref, une médaille qu'on met quand même, parcequ'à défaut de victoire, ce bourbier méritait sacrement une reconaissance même minime. Il a même refusé sa grâce, ben oui n'étant coupable d'aucunes trahisons, pourquoi accepté une grâce alors? Mais ça, le crapaud ne le comprendra jamais.

Bon faisons fi de cette fin de regne pathétique, d'une liste ou on pourra constater qu'on sort les antiquités... Tiens, entre parenthèse, nous saurons suggérer au messire encapuchonné d'éviter de nous mettre des horreurs pareils à l'avenir... Savoir que Champagne arrive encore à écarter les cuisses ...; personellement, ce n'est que son mari que ça regarde. Du moment qu'elle nous perd pas encore le château, ça sera déjà pas mal.

Faisons fi aussi de voir le soldat gesticuler comme un malade, voyant la situation se dégrader et en voyant que la France devient le centre de guerres qui dépassent totalement notre chère connétablie... Ce n'est pas faute d'avoir essayer, en ecrivant et en rencontrant des gens de valeurs, qui ont baissé les bras tellement la situation oui... est accablante..

Bref tout ça pour en venir à ce bon petit crapaud gesticulant en fin de regne pour on ne sait quelle raison et bien trop tard. Car oui, elles sont belles les armées Champenoises, à Reims, mais le problème est, que premièrement elles sont vides, oui personne ne veut se battre pour les parvenus du pouvoirs qui ont pris le monopole de ce duché. Et deuxièmement, si Langres devait être attaquée, ça l'aurait été déjà. Car y a un sacré passage ici de brigands et combattants ennemis qui passent tranquillement et qui s'emmerdent aussi.


Et donc voilà le soldat qui rencontre son "ennemie" en taverne et ils discutent. Et que se racontent t'ils? Ben en fait ils se marrent bien... Oui l'avantage d'une guerre est de voir son ennemi en face et forcément ça crée un lien, un respect. Les idées divergent, mais il y a une chose ou ils tombent d'accord. Langres est foutrement mal défendue et la responsabilités en revient à son "chef suprême" Le duc crapaud.

Nevada s'en amuse, le soldat rit. Nevada écrit une petite missive.... Tient inquiétant? Non le soldat lui a demandé d'épargner Langres car cette ville, le duché s'en branle totalement et le maire? C'est un ami à rack, il n'aimerait pas que ce soit lui qui prenne, à la place des vrais coupables de ces incompétents, cachés derrière les murailles de la capitale. l'écoutera t'elle? Nul ne le sait, Une chose est sure, ce ne seront pas les trois paysans mis sur les remparts qui pourront grand chose. Car le crapaud n'a pas compris encore, comme ses prédécesseurs d'ailleur, que langres était un point stratégique qu'il fallait défendre à tout prix.

On l'a bien vu sous le regne de cet abruti d'Altaiir, qui perdit la ville en envoyant son "armée" oui très petite l'armée, pas plus de deux lances et encore... à Tonerre, au lieu de barrer la route aux fatums qui se firent un plaisir donc de prendre la ville en toute quiétude.

Le soldat amusé donc, lit la missive de Nevada. Puis envoya sa petite missive.ensuite .


[rp] DEBOUT LE CRAPAUD LA TAVERNE DE LANGRES EST ATTAQUEE!!!!![/rp]

Il sourit puis offrit un verre à son "ennemie". Le respect de deux soldats, goutant un repos bien mérité


Arthur_ar_sparfel a écrit:
Sieur Camille_onette, permettez que je me pose pour lire toute la documentation que vous m'avez apportée.

En profite pour faire afficher une réponse à une certaine Nevada puis s'installe sur un bans pour lire les parchemins.


Citation:



D'une réponse ducale



    Au Porte Parole des Vrais Saigneurs, inspecteurs des travaux finis


Nous ne nous connaissons pas et je ne m'en porte pas plus mal.
Votre placard a été lu avec l'intérêt qu'il se doit et a, ensuite, rejoint la pile qui garnit les latrines.
Langres a l'habitude des passages de bandes diverses et avariées, aussi a-t-elle des mesures prêtes à l'emploi quand les criquets débarquent.
Langres, comme la Champagne, a l'habitude des invasions barbares, aussi Langres s'est-elle organisée en conséquence, insensible aux quolibets et aux sarcasmes se voulant spirituels.

Le calme, que dis-je le mou ! est un moyen comme un autre de laisser la caravane passer sans que les chiens aboient.

Je vous remercie pour vos conseils dignes d'IDTF – Inspecteurs Des Travaux Finis – j'en ferai bon usage comme tout ce qui peut venir de gens à votre image.

Un grand sage*, du lointain Orient, a dit « Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre ». C'est ce que je fais suite à la lecture de votre parchemin accroché sur le Chêne ducal.





Passavant li meillor!


Le 16ème jour de juin de l'an de grasce MCDLXIV :
Rédigé et scellé par Sa Grasce Arthur d'Ar Sparfel, Duc de Champagne






[hrp]*Lao-Tseu[/hrp]


burnout a écrit:
Et l'ombre de rire en voyant la missive du petit rat.

"Le régent s'éssaye de faire de l'esprit, mais pourtant il sautaiit partout au château.... Quand à sa grande incompétence.... Hum.... Quand on dit ceci chèr petit rat

...Qu'ils sont ch**** tout le monde sait que le terrain de jeu préféré de ces organisations criminelles est Langres. ...

Et que rien n'esst fait malgré tout, alors que ce n'est pas faute de vous avertir tous fier à bras du château...Moi je dis alors, Que votre prévôté et votre duc, sont des incapables, des ignards et des couards de la pire éspèce. On aurait presque plus de respect pour les brigands qui passent devant la ville et qui ne font rien.

Le petit rat manque de courrage et se cache derrière les jupons de sa petite maman quand ça va pas. Il ne respecte même pas le peuple de Champagne et ni son roy sinon il ne laisserait pas brailler le toutou de la garce de Champagne et dire ce genre de chose:


Donc la Tourraine a des ennuis bien préoccupants, certes, mais elle a déjà le soutien et l'attention de l'encouronné occupé à faire des cadeaux à sa famille et ses huissiers.

Un sans couille qui essaye de montrer un tempérament qu'il n'a pas en petit comité. Et qui a beneficié des largesse de sa suzaraine pour arriver là ou il en est. Le toutou qui arrive comme un soldat lors d'une allégence.... Ouai pour sur il en avait fait de la poussière le petit soldat qui suivait les armées royales qui détalaient devant les armées impériales. Un couard de plus, qui ne mérite aucunement ses titres. Et qui ose insulté un souverain sous le toit même de ce souverain... Ben oui, Reims appartient au roy, faudrait peut être pas l'oublier. Et le petit rat ne défend même pas sa petite maman qui a eut des cadeaux également de son souverain qu'elle servait. Mon dieu que d'hypocrisie en fait. S'en est hilarant.

Bon j'en finit là, quand à la garce dites lui qu'elle n'est bonne qu'à faire la fière, mais qu'elle n'a aucun pouvoir de vie ou de mort sur personne. Donc elle peut garder ses 4 planches, quand aux poisons je lui emmenerais les miens en quantité suffisante pour elle et sa Grande maison.

Hum... Petite pensée tout de même au mari... Ca doit pas être marrant de passer les portes avec de telles cornes."

--champenois a écrit:
Et l’ombre de l’ombre de rire aux dires de la raclure, fidèle toutou de frost le traitre à la Champagne, celui qui bave, crache son fiel sur la noblesse champenoise, sur le conseil et sur la Champagne en se cachant dans les jupes d’une donzelle royale.
Vous avez remarqué chers lecteurs, que je n'ai pas employé le terme de "catin royale" parce que moi faut qu'je vois avant d'juger. Ouai, j'sais, suis intelligent.
C’est y pas beau ça m’sieurs dames ?!!
Et de rire grassement en regardant celui qui se dit soldat mais qui en réalité, n’est qu’un larbin.


Ola mon drôle ! ton maitre rackam frost celui qui pleure dans les jupes royales et lèche le cul des grands te laisse sortir bien souvent. A croire qu’il attend sa grâce royale avant de l’ouvrir et de laisser déverser ses insultes et diffamations, les seules choses qu’il sait faire.

J’écoute depuis quelques minutes parce que j’aime bien écouter les glands qui tombent sous le chêne. Souvent ça fait "poc" ou "pouich" et toi t’es l’chef des glands et puis t’as l’intelligence d’un pourceau, la même que celle de ton maitre quoi.
En tout cas, tu sembles savoir bien des choses qui s'disent au conseil parce que j’vois pas c’que tes insultes viennent faire ici.
Alors dis nous un peu.
Qui c’est y tes taupes ?
robotcop que t'appelles cop ? ouai t'es trop con pour t'la jouer discret.
cop celui qui est bien pote avec ton maitre et lui répète tout ce qu’il entend au conseil ? tu sais que c'est de la trahison ça ?

Ah et puis j’sais pas de qui tu parles en parlant de sans couille qu’est un couard, sur’ment de ton maitre qui s’cache et fait croire qu’il est un grand soldat.


Et là c'est un rire gras et gargantuesque qui emplit l'ombre du chêne.

C’est quoi un grand soldat dis moi ?

un mec qui vit dans une armée et suis son chef tous les jours ?
un mec qui défend sa province et pas toujours dans une armée, sans le crier sur tous les toits ?
pour moi un grand soldat c'est quelqu'un qui combat les ennemis, mais surtout qui a de l'honneur, et ça de n'importe quelle façon alors j'pense pas qu'tu puisses juger, toi l'larbin, qui est quoi.

Et puis toi t'es pas un soldat et encore moins un grand. J'défie quiconque de trouver un registre d'armée ou de défenseurs sur lequel y'aura écrit ton nom parce qu'on le connait tous ton nom burne out. C'pas ça ? j'm'a trompé ?


Se gratte la tignasse

toi t’es juste un gland qui tombe du chêne souvent.

J’tais maréchal lorsque ce pauvre frost a essayé d’êtr’ prévot. A l'époque il s'faisait appeler rackam29.
Quelle bouse c’était !

il passait son temps à roucouler connement au chateau avec sa fiancée du moment, c'est c'que tout l'monde disait. L'était même pas capable d’organiser les défenses de Reims, c’était des femmes qui le faisaient. Y'a des registres où tout est noté. Puis à cause de ce crétin on a même perdu la mairie d'Varennes un soir.
En salle des maréchaux, il nous a dit d’pas changer les défenses d’Varennes, alors que le Duc venait de nous mettre en alerte de brigands.
Il nous a dit qu’le duc faisait son caca nerveux comme toujours, et tu sais quoi ? la mairie a été prise pendant la nuit. J’peux aller chercher mes notes de défense parc’que ça il s’en vente pas.

Il a toujours été incompétent alors pour cacher tout ça il accuse les autres d’être incompétents, abrutis, sans couille et blabla.

Cracher sur les autres, c’est tout c’qu’il sait faire et t’veux une preuve ? Il est encore là en Champagne, dans ce duché sur lequel il crache, ce duché qu’il voulait sortir du DR. Il était venu m’voir quand il voulait être duc ce plouc, et il m’avait dit qu’il était anti royaliste et qu’il s’allierait à l’artois pour sortir la Champagne du DR. Et ça il l’a dit à d’autres ça prouve qu’il est totalement abruti.
Maint’ant il lèche le cul du roi en public, sur’ment pour avoir quelques cadeaux lui aussi, mais tout l’monde sait qu’il trahit dans l’dos.

Alors plutôt que de parler pour ton maitre, va terminer de nettoyer ses latrines.
Puis après on va en installer ici ça t’occupera vu qu’tu passes ta vie sous l’chêne.


Et de lui donner un tacquet derrière la tête parce que l’homme lui faisait pitié autant que son maitre le traitre en chef du royaume.

--burnout a écrit:
Sourit en voyant le petit caniche dire des conneries.

Tu reportes la faute du caniche de sa garce sur les autres.Tu sais celui qui s'est fait passé pour le plus grand incompétent de l'histoire devant la connétablie par les ordres royaux qui dégoutés ont longtemps refusé de défendre La champagne. Celui qui a fait deserté plus de 80 champenois et la seule compagnie digne de defendre la champagne... les chevaliers de l'aube.

Celui qui a perdu comme sa maitresse le chateau une fois et une multitude de ville durant ses mandats.

Rack? a du nettoyer la merde derrière lui a remonté le duché en simplement deux mois et ce grace à un très bon conseil economique. N'a pas perdu le chateau et n'a demandé aucun fief de merite ou de retraite estimant que son passage etait une transition. Malheureusement son vice duc dans le temps n'a pas suivi et n'a pas repris les renes derriere.

Quand à votre conseil c'est un vrai gruyere , et si tu crois que c'est simplement une personne qui joue les taupes tu te goure vachement, il y a les valets, les scribes qui notent tout justement, avec une bonne bourse on a ce que l'on veut comme renseignement. On a pas besoin de voir quique ce soit du conseil. Donc ta trahison , ne tiens pas. Le petit rat était tout fou quand rack est arrivé avec sa famille de retour d'une branlée magistrale orchestré par une connétablie en dessous de tout.

Quand à mon maitre il ne se cache pas il est juste occupé à des choses plus ... comment dire passionante que de repondre à un caniche. Il attend de voir la malediction et on verra qui lechera le cul de l'autre. Surement pas nous. Vous allez tellement avoir peur pour vos titres que vous en ferez sur vous. Ce jour là nous serons là et nous regarderons tranquillement en nous disant... c'était écrit

Le ballet ne fais que commencer et nous resterons là à bien rire de tout ça. Tu vois, à la difference de toi petit caniche, nous nous emportons pas, ça ne sert à rien. Alors qu'on vois bien ta petite bave de rage qui coule. C'est amusant.

Oh et regarde les annonces royales, tu verras que le roy a sorti un vieux traité qui trainait de l'époque du roy jean, il est marrant de voir que ce traité a été négocié dans le temps avec Le chambellan Francus et Rack. Quand à la champagne tu te trompe, c'est la garce qui un jor a dit qu'elle verrait bien le duché sortir du DR et Rack s'y est opposé. Nul doute que vous retournerez encore ça à votre avantage petit caniche. "


Aimelin a écrit:
"L'envieux n'épargne contre sa victime ni la médisance ni la calomnie."
(Pierre-Jacques Changeux ; Le traité des extrêmes (1762))



[Au château, ça tombait bien il y était]


Diantre encore lui ! avait il laissé échapper à la lecture du message. Oui les nouvelles allaient très vite en Champagne. Mais ce moins que rien n’a donc rien d’autre à faire que cracher sans cesse sur moi ? Il m’aime, j’en suis sûr avait il dit en souriant à son épouse qui occupée à trier les annonces de la Couronne, avait arqué un sourcil, interpelée par son époux qui gesticulait dans le bureau..

Ce mot rédigé à la va vite, disait qu’un certain burnout habitué du chêne, tenait des propos étranges rappelant vaguement ceux tenus à une certaine époque par rackam29, et ses frères et cousins, grande famille, parlant tous d’une même voix, utilisant le même vocabulaire, et dont des échos avaient été entendus en place de Langres il y a bien des mois. Et la teneur des propos du gland ne faisait aucun doute sur ses cibles vu qu’il parlait d’elles dans les mêmes termes partout où il allait, et ça en devenait fatiguant.
Le toutou, puisque le mot était à la mode, parlait d’un sans couille arrivé là où il est grace à sa suzeraine, le même toutou qui serait arrivé en salle d’allégence en armure.
Allusion avait été faite que ce même homme suivait les armées royales qui détalaient devant les armées impériales et que c’était un couard qui ne méritait pas ses titres. Et qu’en plus il insultait le roi.

Là un sourcil s’était arqué … insulter le roi ? Et de se frotter le menton. En salle du conseil il avait parlé des récompenses offertes à la famille et huissiers, ce qui était vrai. Et le brun avait d’ailleurs été choqué que six mois de service soit équivalent à des mois et des mois pour ne pas dire des années pour bon nombre de champenois, à servir et défendre la Champagne avec pour récompense quelques mots de remerciement sur un parchemin. Donc non pas des insultes, mais une constatation désobligeante certes, mais c’était ainsi.
Un petit tour par le conseil pour régler quelques propos et provoquer la taupe afin qu’elle sorte de son trou, et répète ses propos au frost, et il avait pris la direction du chêne, lieu qu’il détestait. On y usait souvent son temps et son énergie, à se faire insulter gratuitement.



[Sous le chêne]

Et il avait à la main, copie d’un courrier datant d’avril 1463, qu’il comptait bien afficher en place publique et partout où il passerait dorénavant, puisque la raclure qui l’avait rédigé n’avait aucun honneur et aucune parole.

Et de regarder burnout, faux soldat, faux champenois, faux tout en fait puisque son nom n’apparaissait nulle part. L’homme vociférait en bon chien de garde, contre un homme et le Millelieues le laissa respirer car hurler ainsi, ça devait le fatiguer. Soupir.

Et lui, d’intervenir, calme, posé, comme toujours, dévisageant quelques instant le sbire avant de s’adresser à lui.


Alors burnout encore ici ? essuyez la bave là au coin de vos lèvres.
Encore à cracher sur nous ?
fit il en souriant légèrement.
De qui parlez vous ?
Parce que vous et votre maitre et sa famille nombreuse il est vrai, parlez de moi en ces termes tant agréables.
On se connait ? Non car je ne me rappelle pas avoir gardé les cochons avec vous.

Donc vous aviez quelque chose à me dire ? parait que vous crachez et bavez comme toujours en parfait serviteur de rackam frost.
J’insulte le Roy, je suis un sans couille qui est là ou il est grace à sa suzeraine ? Laquelle car j’en ai deux en plus de la Couronne.

Ah et avant que vous ne l’ouvriez à nouveau, avec toute la délicatesse que l’on vous connait, j’ai une affiche à mettre ici, entre autre,
ajouta t il toujours d'une voix calme et posée, il est fatiguant de devoir se répéter.

Et de dérouler ensuite le parchemin, et faire signe à l’un de ses deux gardes, oui quand on est Duc on a des gardes, logique, de le clouer sur le chêne. Pas le garde mais le parchemin.
Citation:


De Nous, Rackam Frost,
A vous, sa grace Maltea dont la liste est trop longue.


Vous ecrit ce jour funeste ou la courronne se doit de faire front à la trahison et à la félonerie de certain, Afin de faire cesser ces querelles qui n'ont plus aucun sens.

Aujourd'hui, ou nous nous devons de faire bloc autour de sa majaesté la reyne de France, j'ai pris conscience, que notre difference d'opinion, pouvait se passer de mots allant au delà du respect à tous.

C'est donc avec humilté que je vous demande pardon à vous et vos vassaux, en particulier sa grace Aimelin de millelieux. Nos divergences d'opinion ont été bien trop loin.

Puissiez vous acceder à ma demande d'apaisement, vous accordant d'afficher ma missve si vous en trouver l'utilité.

faict le 25ème jour du mois d'avril 1463


Et, avec toujours une voix posée et calme on ne le répètera jamais assez, de préciser.

Alors que je vous explique.
Ce petit … courrier est une lettre d'excuses de votre maitre à mon attention, transmise par l'intermédiaire de la Duchesse de Brienne, celle que vous salissez et insultez de longue avec lui. On vous entend beugler partout que c'est une catin, une garce, et que moi je suis son toutou.

Ma fois...


Soupir.

Lorsqu'on écrit ce genre d’excuses, on a ensuite l'honneur et l’intelligence de s’en souvenir. Votre attitude et la sienne donc, prouvent une fois de plus le néant total côté honneur, parole et intelligence du sous homme qui vous sert de maitre.

Et de lui faire un grand sourire..

Je me doute que ce courrier a été adressé à la Duchesse de Brienne pour lui lécher les bottes car il en avait besoin à ce moment là, et ni elle ni moi n'avons été dupes, et n'avons pris ces excuses pourtant écrites et qui donc engagent l'honneur du signataire, comme quelque chose de sincère. Preuve en est depuis et encore aujourd'hui.

Maintenant, revenons à nos glands. Je vous ai entendu vociférer auprès de cet homme, et de désigner Champenois, et n’ai pas vraiment suivi, donc si vous pouviez me dire à moi, Millelieues, avec un "s" et sans "x", en face ce que vous avez sur le cœur, je suis là, sachant pertinemment, que votre maitre vous dictera par quelque sorcellerie que ce soit, ce que vous devez dire, vu que vous ne me connaissez pas, que nous n'avons jamais discuté, que je ne vous ai jamais croisé ailleurs qu’en place publique et chaque fois, j’ai eu droit à vos insultes. Je vous dis en passant que votre maitre ne me connait pas plus que vous, il m'a seulement cotoyé, et cotoyé n'est pas connaitre.

Bien entendu, la majorité des personnes sensées, savent quel menteur et affabulateur est votre maitre, donc...


Sourit en laissant sa phrase en suspent, avant de s'appuyer contre le chêne, attendant que l’homme se justifie parce que les insultes et diffamations en tous genres le jeune brun en avait ras le chapeau.


--burnout a écrit:
Et voil le ptit toutou qui arrivait enfin et montrait une missive que son superieur avait montré dans le temps. Devait il en être horrifié. Il se mit à rire.

"Alors Aimelin, qui dans l'ombre n'a jamais respecté cette accord. Hier encore, vous crachiez votre venin sur lui. Et jusqu'à présent, c'est moi qui parle, pas lui .

je ne suis pas Rackam, donc cette missive ne me concerne pas. "

Il le toisa le caniche amusé.

"Mais nous aurons très vite l'occasion de nous voir à Saintes.. j'ai quelques affaires à régler la bas. Quand à la sorcellerie, vous en connaissez un rayon vous aussi. peut être devrions nous échanger nos astuces. "

Se marre franchement.

"Oh j'oublais.... Interessant ce qu'on voit dans vos archives chez vous. Vous devriez essayer de doubler votre garde car c'est une vraie passoire la bas aussi "

Sourit en coin.


Aimelin a écrit:
Et de retenir le toutou rackamesque par le col de sa chemise ne comprenant pas très bien ce qu'il disait. Pas à dire, cet homme était un parfait abruti, comme son maitre.

mais pauvre larbin que vous êtes, je ne m'en cache pas pour dire que votre maitre est un abruti de la pire espèce, un traitre, un incompétent, et j'en passe.

A la différence que je n'ai jamais rédigé courriers d'excuses et qu'il n'en aura jamais.
Des années d'insultes de sa part ont fini par user le peu de patience que j'avais à son égard.

Et je n'ai pas répondu à son torchon, me contentant de le garder pour démontrer, comme aujourd'hui, que ce que disait ce sous homme était tout simplement, de la bouse.


Et d'écouter ensuite le champenois qui lui résumait les propos injurieux du burnout, puisque ce pauvre sans couille ne le faisait pas, décidément nuisible parmi les nuisibles.

Les ordres royaux ? Etonnant. Victoire est l’une de mes amies, depuis mon mandat d’ailleurs, et elle m’avait affirmé que jamais paroles et insultes à mon égard n’avait été faite par elle ni par personne d'autre et elle est une femme d'honneur et de confiance.
Elle n'était pas au courant des propos tenus par cette donzelle à votre maitre, des propos Hors Raisonnablement Possible à mon égard. Propos que votre maitre a retranscrits au conseil afin de me rabaisser, une fois de plus, puisqu’il ne faisait que ça, et que j’ai immédiatement envoyés à l’intéressée, avec les remerciements de la Champagne.

Elle m’ a répondu toujours Hors Raisonnablement Possible que ces propos n’auraient jamais dû m’être répétés car ils n’étaient pas "dans le contexte" et qu’elle allait remonter les bretelles de votre maitre.
Ce que peut ou a pu penser de moi cette femme insultante, m’importe peu.

Un régnant ne peut pas tout faire, et il a des spécialistes sécurité pour veiller sur les défenses.
Quant à son piètre mandat, votre maitre l'a passé entre absences, connerie et incompétence, laissant même sa compagne du moment travailler pour lui en son bureau, et en chouinant à longueur de temps dans les jupes du roi Jean, lequel en avait grandement marre.
Le même roy que votre maitre était allé voir pour se plaindre du Duc Altaiir.
Mais laissons ce pauvre Jean reposer en paix.


Ah lala ces chouineurs royaux !!

Contrairement à ce que certains frustrés ou mal pensants, appelez les comme vous voulez, ajouta t il toujours avec calme et parfois amusement, disent, la Duchesse de Brienne était vice Duchesse, mais c’est mal me connaitre de dire que je suis son fidèle toutou.
Je suis son vassal, oui, mais avant tout un ami de longue date et moi, contrairement à vous, je suis loyal en amitié, je ne jette que les déchets.


Amusé il l’était.

En tant que régnant, j’ai souvenance de Varennes, tombée à cause de votre maitre, car tant préoccupé par quelques façons que ce soit de me rabaisser côté conseil ducal, avait donné contre ordre au maire, qui n’avait donc pas rajouté de défense.

Bien sûr que lorsqu’il avançait quelque chose, il avait des preuves.

Ensuite…. Haaaa les chevaliers de l’aube ! il y a longtemps que ça n’était pas sorti.
Sans m’étaler sur ce groupe, car aucune envie, leur chef avait décidé d’aller s’installer en Maine près de sa compagne. Il devait partir avec le Duc de Jouarre et ses vassaux, donc une grande partie si ce n’est tous les chevaliers de l’aube.
La vie des autres, contrairement à vous qui semblait ne vivre qu’à travers eux, ne me regarde pas, je ne parlerai donc pas de ça. Et si j'ai eu des désaccords avec lui à propos des défenses, et c'était mon droit, ça ne veut pas dire me mêler de sa vie et de ses choix.

Ce groupe qui faisait parti des défenseurs, et les défenseurs dans leur globalité, ont été remerciés. Annonce a été faite pendant le conflit.
A été faite également une annonce remerciant les armées royales.

C’est par contre peu respectueux pour les champenois de dire : "la seule compagnie digne de defendre la champagne... les chevaliers de l'aube."

Pendant Fatums, ni vous ni votre maitre n'étiez là à défendre, donc évitez ce genre de propos calomnieux à l'encontre de personnes qui ont donné leur sang, et parfois leur vie pour notre Duché.
Car ce sont ces champenois que vous dénigrez, aidés d’autres défenseurs venus leur prêter main forte, qui étaient devant les murs de Reims lorsque le château est tombé.
Pourquoi ?
Parce que la majorité des défenseurs, chevaliers de l’aube compris, avaient été intégrés par la Connétablie, que vous insultez de longue également, dans deux armées devant se rendre en artois pour attaquer leur château. Tout avait été décidé par la Couronne, donc je n’épiloguerai pas davantage, ça m'avait suffisamment mis hors de moi alors que nous avions besoin de tout nos défenseurs.

La deuxième armée, était dirigée par la Baronne Hersent, et a été laminée à Compiègne avant qu’elle n’ai pu se rendre en Artois.

Ce qui laissait à la Champagne, une armée d’une vingtaine de défenseurs, dont entre autre mon épouse, et le Duc actuel que vous semblez aimer insulter allègrement, armée dirigée par Dame Poppa devant les murailles de Reims, arrêtée là sur ordre de la Grande Connétable. Je lui avait suggéré qu’on laisse entrer les soldats en ville pour les protéger, mais elle m’a répondu, et je me souviens, d'un ton las car nous passions notre temps à trouver des solutions, que c’était trop tard.
Certaines erreurs d'appréciation nous ont coûté cher, mais c’est le passé, ce qui est fait est fait, inutile de le ressasser sans cesse, et surtout en le déformant lorsqu’on ne connait pas ce qu’il s’est passé et qu’on n’était pas sur place, ni au conseil.


Et la fameuse phrase que tout le monde attendait :
"Celui qui a perdu comme sa maitresse le chateau une fois et une multitude de ville durant ses mandats."
Il avait quelques années de retard le frustré car les deux concernés n'étaient plus amants depuis un bail.


Haaaaa ! la phrase qui tue ! celle que l’on balance lorsqu’on ne sait plus quoi dire.

Les fatums étaient là pendant le mandat précédent, celui de Kelso, vous savez celui qui a destitué avec raison, votre Maitre bien plus occupé à insulter la noblesse qu’à se comporter en tant que noble. Grand homme que ce Duc.
Et moi j’ai pris la patate chaude comme on dit, et nous avons tous, connétablie comprise, géré la situation comme nous avons pu, avec les défenses que nous avions.


Il n’allait pas tout répéter, ça en devenait fatiguant ces ignares qui détournaient les évènements pour les raconter à leur façon.

Mais dans vos propos calomnieux, vous avez oublié de parler de quelque chose.
Allez je vous laisse dix secondes pour trouver.


Vous avez remarqué qu’il le vouvoie….. 10 - 9 -8 -7 - 6 – 5 - 4 – 3 – 2 – 1 – 0 !!! diiiinnnnnnnng !!

Le temps est écoulé vous avez perdu. toujours dit calmement

Les ? jo… kers !!!!!!!!!!

Oui parce que votre maitre, ses cousins et vous en parlaient sans cesse.
Les jokers qui étaient dans l’armée azhar le fils d’Angélyque. Et comme nous ne connaissions pas la composition des armées, car c’est ainsi à la Curia, du moins ça l’était avec moi, je ne savais pas qu’ils étaient là.
Et quand à Reims, le maire s’est plaint que ces gens lui manquaient de respect, j’ai donc écris à leur chef pour lui dire de se calmer.
Le bonhomme a été vexé et a fait comme vous, disant ce qui l’arrangeait.
Une annonce de la connétablies est parue les concernant, remerciant TOUS les défenseurs sans exception.

J'ai de plus affiché au conseil les courriers échangés avec joker, et votre maitre les a lu. A croire qu’il ne sait pas lire ou qu’il a la mémoire sélective, et j’ai gardé tous les échanges, qui ont d’ailleurs été envoyés également à la Couronne.


Ce que c'était pénible de revenir sur des évènements datant de plusieurs années, et déformés par des abrutis.

Donc… pour le dire avec vos mots : fermez là car vous ne connaissez rien de l’histoire et votre maitre encore moins, puisque pendant Fatums il n'était pas là à défendre la Champagne.

Le tout dit calmement, toujours et encore. Oui oui fallait toujours le dire.

Vous parlez de la malédiction qui frappe chaque souverain. Devons nous comprendre que votre maitre léche le cul, pour reprendre votre expression favorite, d’un candidat éventuel ?

Ca s’était amusant et tant prévisible.

Quant à avoir peur pour nos titres, ça me laisse perplexe venant de la bouche du larbin de frost, celui qui tuerait père et mère pour en obtenir et a trahi la Champagne en quémandant un titre de chevalier impérial.

Et de rire allègrement.

Donc vous nous menacez, et si votre amie ou ami devient roi, vous lui ordonnerez de nous destituer.
C’est bien, nous en prenons note, et saurons nous en souvenir.

Et c’est vrai que ce champenois a raison quand il dit que votre maitre a tenu des propos disant qu'il était anti royaliste et qu’il voulait donner la Champagne à l’Artois.
Mes listiers étaient venus me voir après avoir retranscrit mot pour mot ce que votre maitre venait leur dire pour les décider à voter pour lui en tant que Duc, et j'ai lu ces mots là notés sur parchemins.

Ah et je vous attends donc vous burnout, puisque vous n'êtes pas votre maitre d'accord ? à Sainte Ménéhould.
Faites attention de ne pas venir pourir notre beau village avec votre puanteur surtout et celle de votre maitre.


Ha c’est que le rackam, en tant que faux cul, traitre, et tourneur de veste, il en imposait grandement. Mais il sous estimait ceux à qui il s'en prenait maintenant depuis des années. Et de sourire en se disant que lui qui n'aimait pas le chêne était servi.

Il ne releva pas l'allusion aux "archives" n'ayant aucune bibliothèque, ce qui prouvait bien une fois encore que ce pauvre sous homme était sans cesse Hors Raisonnablement Possible.
Ces deux là étaient à plaindre assurément.



burnout a écrit:
Facile de détourner la vérité n'est ce pas? Ne dit on pas que l'histoire est écrite par ceux qui ont pendu les héros.

Sourit

Vous dites tout et son contraire. vous êtes amusant à vous contredire vous même. Les ordres ne vous ont paspris pour un bouffon, mais ce sont des choses qui ne devait pas sortir d'un certain endroit.

Le vrai traitre c'est vous, et toute cette haute instance qui n'assumez pas vos erreurs. Vous me montrer des lettres que nous connaissons, et qui nous ont bien fait rire. En attendant Le DR est au plus mal , et vous refusez de voir l'evidence. Une evidence tel.

Les vrais traitres sont ceux qui n'ont pas agit qui ont detalé comme des lapains devant l'ennemi et qui osent dire que ce sont de vrais soldats.

Un vrai soldat va à la castagne quitte à s'en prendre dans la figure. Un vrai commandant ne se sauve pas devant l'ennemi , laissant une ville à la merci de ces derniers.

Et vous Aimelin, vous êtes le couard par excelence. L'abruti suprême si Rackam est de la pire éspèce. Vous nous étalez des preuves qui ne veulent rien dire. Et vous ergoter comme un coq déplumé.

Vous êtes rigolo, je sent que je vais m'amuser à mon passage à sainte... Une petite lice vous dirais? Avouez que ça serait amusant.

Mais je suppose que vous aller détaler faisant de la poussière encore une fois


soupire

"Quel domage. "

Et lui parlait des archives de l'ébourriffé.... sisi un bureau des plus plaisants à lire


Aimelin a écrit:
"L'envieux n'épargne contre sa victime ni la médisance ni la calomnie."
(Pierre-Jacques Changeux ; Le traité des extrêmes (1762)




Et blabla et blabla et blabla, le lèche cul insultait, tel maitre tel sbire.

Vous êtes un parfait exemple d’un détourneur d’histoire vous et la raclure qui vous sert de maitre, mettant vos imposants fessiers là où vous n’êtes pas, juste pour l’ouvrir, sans vous rendre compte, car pour cela il vous faudrait une once d’intelligence, que tout le monde se rit de vous… faute de ries de veau, quoi qu’il avait une tête de veau le bougre, faute d’en avoir les couilles.

Donc une fois de plus, ne vous en déplaise pauvre rat, comme vous aimez à traiter le jeune Duc qui est loin d’en être un, fermez votre clapet ça assainira l’air champenois.

Maintenant vous dépassez grandement les bornes des limites avec vos insultes, donc continuez, et le maitre devra répondre de son chien galeux, puisque ce dit chien n’a pas de nom pour une mise en procès.

Une lice ?


Grand éclat de rire

Mais vous n’existez pas burnout ! enfin ! vous êtes con ou vous le faites exprès là !
Et votre maitre ne vous dictant soit disant pas vos paroles, ça ne le regarde donc pas.
A moins que ce soit lui qui parle par votre bouche et dans ce cas j’ai tout à fait raison en disant que ce sans couille n’a aucu honneur.

Et puis me battre en lice pourquoi ? vous pensez que parce que je gagnerai j’aurais raison ?
Il faut vous soigner mon pauvre, vous avez la fièvre là. Ca ne changera rien au fait que vous êtes un pauvre type, que vous mentez et calomniez comme votre maitre, à tour de bras, et que lice ou pas, les faits sont là.

Et puis je ne me bats pas contre les abrutis, ma religion me l’interdit, la seule fois où une personne m’a provoqué, je lui ai mis une petite raclée à Dijon.

La lice c’est pour ceux qui n’ont que ça pour se faire entendre parce qu’ils savent qu’ils disent de la merde, comme vous en fait. Donc non, me rabaisser à me battre contre une ombre inexistante, j’ai bien autre chose à faire.

Donc je ne suis ni un couard, ni un traitre, ni une couille molle je suis moi, Millelieues et je vous emmerde vous, votre maitre, et votre taux d’abrutissement grandement élevé.

En fait vous savez ce que vous êtes vous et votre maitre ?
Deux tas de purin.


Ho le vilain duc mais bon, il ne trouvait pas d’autres mots pour désigner les deux merdes qui l’insultaient partout, où qu’il aille, quoi qu’il fasse, même lorsqu’il n’était pas sur place.

Et s'il avait su lire dans les pensées de l'abruti il lui aurait répondu : des archives ? pourtant c'est écrit dessus comme le port salut.
Hors Raisonnablement Possible le trouduc était, Hors Raisonnablement Possible il le resterait.


burnout a écrit:
Je n'existe pas? ah bon?

Vous êtes un ignarre et vous le resterez. Vous croyez que Rack me dicte des choses alors, qu'il ne dit rien, mais il le fera vite j'en suis sur . quand à la lice?

sourit en coin

J'arrive dans environ 6 jours, nous verrons si je n'existe pas à ce moment là.

Vous n'avez fait qu'insulter, vous parler comme une catin, mais vous n'avancez rien. En fait comme une grande partie silencieuse malheureusement, le pense, vous ,'êtes qu'un animal de compagnie tout bonnement à répeter ce que l'on vous dit. Une sorte de petit perroquet sans consistance donc.

A très vite donc que je vois si le perroquet aura la langue bien pendue en lice. Mais vu vos paroles, je pense que vous vous dégonflerez comme toujours. "


Aimelin a écrit:
"L'envieux n'épargne contre sa victime ni la médisance ni la calomnie."
(Pierre-Jacques Changeux ; Le traité des extrêmes (1762)



Bouhhh qu'il avait peur le brun, c'est que l'ombre et son maitre faisaient drôlement peur !
Un combat en lice et si tu viens pas t'es un sans couille ! Rhaaa mais ces deux sous hommes étaient décidément irremplaçables, faudrait les tuer, les empailler, les exposer en place publique avec leurs mots accrochés de ci de là pour faire rire la foule.

Et voila qu'il parlait qu'il allait venir réellement pour prouver qu'il existait. Décidément, ce rackam frost usait de sorcellerie à tout va et un jour le Très Haut le burnerait, oui ça veut dire bruler en angliche... non ? Oups.

Quelle misère !


C'est tout ce que vous trouvez à dire ?

vous êtes bien décevant et vide petit bonhomme. Lorsqu'on insulte et calomnie quelqu'un qui est devant vous et qui vous sort des faits, on a au moins les couilles de répondre. Mais vous... c'est le néant.

Et le comble c'est moi qui vous insulte ! Vous croyez quoi ? Que vous pouvez m'insulter à tout va et que je dois fermer ma gueule ?

Donc je vous répète espèce d'âne, que me battre en lice ne m'intéresse pas et que seuls ceux qui n'ont rien à dire le font. Je ne m'y bats que si j'en ai envie, et pour m'amuser, hors contre vous ou votre ombre, je n'en ai aucune envie puisque vous ne m'amusez pas.
Vous croyez que si je gagne ou si je perds ça changera quelque chose à mon passé ?
Ben non, ça ne changera pas mon passé, même si vous vous escrimez avec vos doubles, vos cousins et vos frères, à vouloir l'écrire à votre façon.


Petit âne tu es petit âne tu resteras.

Ma vie m'appartient, et je n'aime pas qu'une catin de votre genre se permette de la changer tout simplement parce qu'elle me déteste, ce qui m’indiffère lorsque vous ne crachez pas votre venin, et qui me fait dire que vous semblez être amoureux de moi !
Alors il va falloir vous asticoter le vermicelle tout seul, étant marié à la plus belle femme du royaume, et n'aimant pas de plus les vermicelles.
Hormis en potage dans un futur très lointain.

Donc fermez votre clapet malodorant, encore une fois, et cessez de vous ridiculiser en public en essayant de me rabaisser et m'humilier pour votre petit plaisir.
Et comme dit plus avant, je vous emmerde.

Trouvez vous une saine occupation, plutôt que de venir souiller la Champagne , son régnant, son conseil et ses nobles sans arrêt, en lui crachant au visage toute votre haine dûe à une existence morose et pitoyable.


Il allait tourner les talons quand soudain... Diiiiiing !
Promis après il irait rejoindre son épouse parce que la tronche du burnout …


J'ai quelques petites choses à rajouter concernant votre incapable maitre. Oui depuis que vous m'insultez ça fait remonter mes souvenirs. Incroyable !

Ce sans couille, oublie que la Duchesse de Brienne devait lui dire, et expliquer ce qu'il devait faire sous son piètre mandat de duduc la malice.
Il allait systématiquement pleurer dans ses jupons, et elle devait arranger ses merdes.
Et si votre maitre n'a pas demandé son fief de retraite, c'est simplement parce qu'il pensait que la SIM de Kelso en était un... et oui pas très futé mais ça n'est pas nouveau hein.

Alors ne dites pas qu'il n'a pas voulu de titre, dites juste que c'est un ignare.

Et quand Kelso l'a destitué pour ses propos dignes d'un traitre, c'est devenu la faute de Champagne bien évidemment. Tout le monde sait qu'elle a le pouvoir de destituer les nobles champenois d'un coup de cuillère à pot en tant que Héraut vous ne le saviez pas ?


Sourire narquois parce que lui les sourires en coin, il trouve ça trop con.

Mais la Duchesse doit être flattée de savoir que vous la citez dans chacune de vos phrases avec votre maitre, car vous savez que tout est rapporté. Mais elle regrette qu'il y ai depuis quelques temps, rien de méchant c'est ça qui est comique. Votre maitre se fait dessus et il a peur d'elle, et ça amuse la galerie.
Votre taupe qui reste la queue entre les jambes au castel, ne doit pas tout écouter car il a été dites des choses bien pires avant les petites phrases justifiées d'Aimelin, donc moi, et étrangement, ça ne vous a pas été répété ou alors vous et votre maitre faites canard.
Bref, nous avons, et la Duchesse aussi, l'impression que votre maitre fanfaronne par derrière, sans oser s'en prendre à elle de trop près et directement.


Ne pas rire, surtout.

Quant aux largesses de ma suzeraine, donc je suppose la Duchesse, puisque vous ne connaissez pas l'autre, si vous voulez dire que Aimelin a entendu et entend critiques, ma foi oui car j'en ai eu plus d'une. Si vous parlez de défendre les actes des régnants face à la Couronne et souvent à l'ingérence de certains offices, oui, mais vous oubliez de dire que tout le monde a ou a eu son appui en tant que régnant, même le bouffon de rackam l'a eu. Elle doit le regretter amèrement aujourd'hui.
Tout ça pour dire que la dernière fois que la Duchesse l'a vu débouler dans son bureau privé c'était pour pleurer et ramper, et qu'il avait juré cesser d'insulter Aimelin... c'est moi.
Comme quoi lui et l'honneur... D'un autre côté c'est son ombre qui parle par votre clapet malodorant et pas lui soit disant, alors, c'est donc vous qu'il envoie au front pour ne pas avoir de comptes à rendre lui même.


Sourire de crétin.

Maintenant je vais vaquer à mes occupations, admirez le style, que vous le vouliez ou pas petit bonhomme puant. Ainsi il en est et ainsi il en sera éternellement. Je n'ai pas envie de passer des semaines ici sous ce chêne, à vous entendre vous complaire dans votre bêtise et vos insultes.
Et comme le dit le dicton, qui parle par derrière parle à mon derrière, et mes jolies fesses musclées ne vous répondront pas, ordre leur en est donné.

Et un conseil, évitez de continuer vos injures car lorsque vous existerez soit disant, sans nul doute comme ombre de votre maitre, ce sera direction le tribunal. Vous pourrez ensuite faire appel, et aller pleurnicher auprès du souverain, surtout si le prochain, s'il y a malédiction, est l'un de vos amis. Ca prouvera que le pouvoir est pourri par la gangrène.
Tout le monde est témoin des paroles, insultes et menaces que vous avez proférées en ce lieu.


Et d'attendre quelques instants avant de tourner les talons en souriant, que de temps perdu avec une bouse sans cervelle, qui de toute façon ne comprenait rien.


burnout a écrit:
Sourit

Tu es un couard et tu le restera... A moins que tu es le courrage de venir en lice dans 6 jours... Quand a Rackam il va démonter point par point tes conneries. petit nobliot .

le regarde partir et se marre franchement


Rackam_Frost a écrit:
Citation:
Citation:



De nous, Rackam Frost
A vous Aimelin et tout ceux qui pourront lire.


Il est des jours  ou tout nous amuse, il est des jours  ou la connerie humaine est sans limite. Je me suis dit, est ce que cela vaux la peine  de répondre à un tas d'immondice  pareil? Ouai carrément en fait...

Aimelin couard un jour, menteur toujours. Vous  arrangez la vérité comme bon vous semble  profitant de mon absence pour vous pavaner  comme un paon ayant perdu ses plumes. Je vais donc tacher  de répondre à vos attaques de la plus claires des façons. Et je vais le faire moi même, Mon aide de camp m'a tout expliquer  sur une missive  beaucoup trop fournie pour si peu de choses à raconter cela dit. Donc commençons par le début.

Je ferais fi de vos innombrables facultés à lacher vos insultes, si nous enlevons tout ça  il reste très peu de chose à répondre .

Oui j'ai été votre prévôt et faut avouer qu'avec votre absence  au château ce n'était pas de tout repos. Heureusement, je n'ai du à déplorer  qu'une seule prise de mairie, ce qui sous votre mandat si on compare tout les autres tiens du miracle. Pour ce qui est de Varennes, je me souviens très bien  avoir mis des maréchaux  et demander au maire  de mettre une milice  renforcée  sur la ville. Nous avons également demander à l'armée  du Grizzly commandée  par la vicomtesse de Bourmont de s'y rendre  sur le champ afin de palier un manque de volontaires,hélas bien trop tard je vous l'accorde et  Au grand désaroi  du maire de l'époque qui déplorait déjà depuis quelques temps  une desertion de sa ville. Il est donc evident qu'on peut mettre  un nombre incalculable d'offres, si elles ne sont pas prises  ça ne sert strictement à rien. Bref cela démontre qu' une seule chose , votre méconaissance totale du problème qu'il y avait sur les terres que vous deviez défendre. Vous pourrez me montrer n'importe quelle preuve  trafiquée par vos soins, La vérité est là.

Vous avez perdu le chateau une fois, vous avez perdu les villes, je crois bien même  que vous détenez  le reccord absolue du nombre de revolte  durant un mandat, et vous osez  me critiquez  pour une ville perdue. Bon sang Aimelin  vous voilà bien bas  en fait... Nous continuons?  Sisi allez.... On va continuer de rire un peu.

Oui parceque vous pouvez dire ce que vous voulez, montrer  des annonces qui ne veulent rien dire, mais le fait est que sous vos mandats une grande partie de la Champagne est partie dégoutée de vous et de votre amie la suzeraine. Vous nous montrer des annonces qui n'ont qu'un seul interet, preserver des titres. Car c'est bien le nerf de la guerre les titres en Champagne. Et tien voila qu'on en donne tout azimut  à ses vassaux  ou ses alliés  et même promettre  à un suzerain de lui donner des terres si il me destituait. Chose a été faite  alors que j'étais en Helvetie avec mon armée  par un suzerain tellement jaloux du mariage qui était programmé  qu'il n'hesita pas à suivre les conseils  de votre  suzeraine. Nous ne parlerons pas également des multiples menaces de destitutions de titres qu'a du subir  la vicomtesse de Bourmont croyant que cela me ferait taire. Peine perdu Aimelin ,  vous n'avez qu'attiser  le feu  sciemment. Je me souviens de la vicomtesse venant me dire que dans mon dos vous alliez la voir pleurnichant que  je n'arretais  pas de vous embêter.... Rhooooo petit bébé qu'on embête et qui va rapporter  ces petites misères. Bref passons ce petit moment nauseéeux pour continuer.

Quand on m'a demandé  de m'engager et de me proposer  comme duc de Champagne, après vos mandats calamiteux, Il était clair d'une chose, et ça été mis lors  des éléctions sur mon programme. j'ai dis éxactement ceci:

" Je ne suis pas là pour avoir à l'issue de mon mandat un fief de retraite. Je n'en ai pas besoin et je trouve cela inutile. Je suis là car en revenant en Champagne j'ai vu des gens sans écus avoir du mal à se nourrir et cela m'a été insupportable de voir La Champagne dans cet état de quasi désertion. " Si si  c'est dans les minutes  de notre stand electoral.... Juste ici

Chose qui était vrai à cet époque, la Champagne fut desertée en masse par votre seule faute. Vous verrez par ailleur que je parle du cas de Varennes et de la prise de la ville. J'engage d'ailleurs  les champenois de se rendre compte de vos mensonges continuels.

Bref me voilà Duc pour deux mois et que se passe t'il? Réduction de la dette Champenoise envers la couronne... Le prestige  en début de mandat qui était  à  0.5 est remonté à 5 soit le maximum. Les économistes  ont d'ailleurs  été de bons conseils  et feu sa majesté Zhela, qui était à l'époque surintendante royale nous a été d'une grande aide.

Je vois bien  votre petite langue de vipère  dire, oui mais  ce sont les conseillers  qui ont fait le boulot... Oui j'accorde une grande reconnaissance  sur ce fait. Mais ça s'est fait sous mon mandat et non le votre Aimelin et ce avec  les mêmes  conseillers économiques... A méditer donc.

Je me rapelle même  qu'à la fin de mon mandat, je demandais à l'héraulderie des fiefs de mérite pour Atlas et  ..... roulement de tambour... Pour votre propre femme  sous les conseils  de Champagne. Chose que j'ai faite  avec plaisir, tant votre bien aimée  elle  le méritait.

Quand à dire que je n'étais pas là, c'est faux également car ce que mon conseil et moi avons fait en deux mois, vous n'avez pas réussit à en faire la moitié.

Je rajouterais que nous avons mis en place le collége des médecins, avec l'aide de messire Aragorn et les médecins du DR. Nous avons lancé l'idée que le conseil devait se rendre dans chaque ville... ce qui a été commencé  mais malheureusement nous n'avons pas pu le faire entièrement....

De plus, nous avions décidé de mettre une armée pour défendre  le sud de la Champagne, chose que vous avez été incapable  de faire  durant votre trop long regne. Nous avons appelé des personnes  pour combler certaines mairies, oui faut dire que sous votre règne  les maires desertait en emmenant la caisse  avec eux. Tout ça parceque vous n'avez pas été capable  de tenir votre parole. Et devinez quoi? oui oui ce sont des artésiens qui sont venus prendre les mairies à ma demande et avec l'accord de Yunab à l'époque. Qu'est ce qu'on a pu rire de ça  avec eux. Des artésiens comblant nos propres armées et se battant pour la couronne  en Helvetie et des artésiens à la tête de nos mairies car aucun champenois pouvait le faire ou parceque ces villes  étaient totalement désertées.

Tiens! Parlons de l'Artois aussi. Saviez vous que sous le regne du roy Jean, il me fut accordé par le souverain de négocier avec l'Artois un traité de paix  et reconnaissance mutuelle? Rhooo non j'en suis sur  mais attendez et regardez un peu...

[hide]

Citation:
A vous, Jean.de.cetzes, Roy du Royaume de France


De nous, Rackam29, seigneur de Donnement, commandeur de l'ordre équestre et royal du Saint Sépulcre.

Nous vous informons des avancés diplomatique et des pourparlers entre la Champagne et le Comté d'Artois.

Il s'avère que les pourparlers sont bénéfiques et que nous avançons lentement mais surement vers un accord de paix durable. Nous avons reconnu ensemble que cela devait se faire en plusieurs étapes, afin que chaque point soit levé.

Nous avons jugé utile avec la délégation artésienne, que dans un premier temps et dans une optique d'avancée vers la paix, une annonce autorisant les pourparlers diplomatiques et les accords de commerce entre le DR et l'Artois.

Je vous rappelle qu'en même temps ça donnerait une légitimité au commerce déjà existant entre nos villes et les villes artésiennes.

Je vous mets une copie du traité que nous continuons à discuter âprement, afin d'enterriner la deuxième phase des pourparlers de paix entre le DR et l'Artois:

Citation:
Traité de réconciliation, amitié, paix ???

Dans leur grande sagesse, le Comté d'Artois et le Domaine Royal ont volonté de faire table raze du passé qui a pu les opposer. Conscients que de leur entente dépend toute la prospérité de la région Nord, le Domaine Royal et l'Artois ont souhaité mettre par écrit le présent Traité de réconciliation, amitié, paix ??? qui lie leurs peuples, afin que celle-ci perdure pour les générations à venir.

Les Institutions du Comté d'Artois ainsi que du Domaine Royal sont reconnues comme les "Hautes Parties Contractantes" du présent Traité.

Article Ier [Pardon mutuel, Non Agression, Etat des Frontières]

1. Les Hautes Parties Contractantes s'accordent pardon mutuels pour les actes commis dans le passé.
2. Le Comté d'Artois et le Domaine Royal reconnaissant l'amitié entre eux en s'engagent à ne mener aucune action militaire l'une envers l'autre. Ceci tant et aussi longtemps que les provinces concernées respecteront leur allégeance à leur Roy.
3. Les Hautes Parties Contractantes garantissent mutuellement l'inviolabilité des frontières existantes entre le Domaine Royal et le Comté d'Artois, fixées par le présent Traité, qui reste la base inébranlable de leurs relations, et s'engagent réciproquement de s'abstenir de toute agression l'un contre l'autre.


Article II [réouverture échange diplomatique, certainement à compléter dans le futur par un Traité sur le Statut Diplomatique]

1. Les Hautes Parties Contractantes s'engagent mutuellement à ouvrir leurs ambassades à leurs représentants diplomatiques.
2. Dans le cas où l'un des contractants serait attaqué, l'autre contractant mettra en œuvre tous les moyens diplomatiques à sa disposition pour parvenir à un règlement pacifique du conflit.
3. Les Hautes Parties contractantes s'engagent à ne participer à aucun traité, accord ou convention, ouvertement hostile à l'autre partie signataire et contraire au présent Traité.
4. Cette entente ne créant aucune obligation de défense mutuelle.


Article III [libre circulation des hommes en accord avec la législation]

1. Les Hautes parties Contractantes accordent un droit de passage inoffensif et aux simples ressortissants des provinces concernées sans discrimination.
2. En cas de déclaration de l'état de siège et de fermeture des frontières, les ressortissants devront demander une d'autorisation de passage au prévôt.
3. En temps de paix, les ressortissants devront également demander une autorisation aux autorités compétentes s'ils désirent s'installer dans la province concernée.

Article IV [libre circulation des biens]

1. Conscients que de leur entente dépend tout le commerce des provinces du Nord les Hautes Parties Contractantes s’engagent à favoriser toute entente commerciale entre elles selon l'étendue de leur pouvoir.
2. En partenaires civilisées, elles s'engagent à punir toute déstabilisation économique envers l'une ou l'autre, dont les auteurs comptent parmi leurs citoyens.

Article V [Date Commémorative]

1. Afin de se souvenir de leur réconciliation et de fêter la paix retrouvée entre leurs peuples, les Hautes Parties Contractantes ont décidé de marquer le jour du XXXXX comme date commémorative.
2. A cette date anniversaire les peuples d'Artois et du Domaine Royal seront invités à festoyer ensemble.
3. Les représentants des Hautes parties Contractantes s'engagent à accueillir leurs homologues à la date commémorative pour une cérémonie officielle du souvenir. Cette cérémonie sera organisée à tour de rôle par les institutions Artésiennes et celles du Domaine Royal. [bon pour l'alinéa 3. je m'emballe peut être, j'aime les cérémonies ^^]

ArticleVI [de la dénonciation du traité]

1. Tout acte allant à l'encontre des précédents articles de la part du Conseil d'une des provinces pourra remettre ce traité en question si un terrain d'entente n'est pas trouvé avec lui pour réparer les dommages causés au peuple de la province agressée.
2. Toute annulation unilatérale du traité devra respecter l’ordre sous cité au rique d'entraîner des représailles de la partie lésée
  2.1. Un message sera envoyé à l'autre partie ;
  2.2. Une Déclaration officielle et solennelle sera publiée à la gargote de la province alliée.
3. Par consentement mutuel, la réécriture du traité dans son intégralité ou partiellement, voir son annulation peut être décidée.


Article VII [de la validité du traité]

Le présent Traité entre en vigueur sans limitation de temps dès la signature par les dirigeants des provinces concernées.




Si vous désirez en savoir plus, je vous invite à discuter de cela avec moi en privé. Ce traité reste officieux encore.

Que le très haut nous guide vers la voie de la paix.

Rackam


Faut avouer que si ça avait été signé, la Champane aurait été moins emmerdée durant la derniere guerre.

Bon ouai effectivement, je n'ai rien glandé durant mon mandat. Parlons de mon ancienne soeur de l'ordre tien, qui durant votre mandat vous a pris pour le bouffon qui ne connaissait rien à rien. Ben je suis désolé, mais certe nous avons discuté et elle m'a juste signifié qu'elle aurait bien aimé être mise au courrant. Par contre elle n'a pas remis en cause ses propos.

N'allez pas dire non plus que je me suis fait viré des ordres hein? Non non ça ne s'est pas franchement passé comme ça. Allez... petit cadeau. Rien que pour vous.


Yocto a écrit:
Citation:

De moi, Yocto de Jacetania, Grand Maître de l'Ordre du Saint Sépulcre,
Et du Quorum de L'Ordre du Saint sépulcre

A Vous Frère Rackam , Bailly et Commandeur de l'Ordre du Saint Sépulcre

Salut et Paix,

Après n'avoir que trop longtemps couvert de multiples débordements d'un de ses membres, nous voyons obligés de prendre la décision suivante :

Le Quorum de l'Ordre Royal et Équestre du Saint Sépulcre signifie sa totale désapprobation de votre comportement actuel et de votre proximité avec le dénommé Namaycush Salmo Salar.
Le comportement de Namaycush Salmo Salar étant proche de celui d'un mercenaire, il ne peut correspondre aux valeurs de notre Ordre et nous ne voulons pas vous y voir associé.

De même, il nous a été rapporté des propos que vous avez tenus à la Maréchale de France Alix du Vivier et sur la Connétablie de notre Royaume. Ces propos ne sont pas tolérables pour un membre d'un Ordre Royal. Vous vous devez de respecter les Grands Officiers de notre Royaume, quels que soient vos sentiments envers eux.

Enfin, vous portez sur votre bannière l'écu scutiforme propre aux chevaliers des ordres royaux avec les insignes du Saint Sépulcre, or vous n'êtes pas Chevalier et il vous a déjà été notifié de l'enlever de votre bannière.

Aussi , le Quorum vous donne l'ordre de présenter des excuses à la Maréchale de France, d'ôter ce blason de votre bannière et de renter dans vos foyers. En cas de refus, votre renvoi de l'Ordre Royal et Équestre du Saint Sépulcre devra être prononcé.

Deus Lo Vult!

Fait en la Citadelle du Rey le vingt huitième jour de Juin de l'an 1462

Chevalier Yocto de Jacetania, Grand Maître de L'Ordre du Saint Sépulcre




Liloia de Jacetania de Baish, Grand Chancelier de L'ordre du Saint Sépulcre et membre du Quorum




Chevalier Loupameth, Grand Commandeur de l'Ordre du Saint Sépulcre et membre du Quorum
   


Attalus de Spangelhelm, Juge de l'Ordre du Saint Sépulcre et membre du Quorum








Citation:
Frères et soeur du quorum!

Je viens de recevoir votre missive qui à défaut de m'étonner, me désole au plus haut point.

1: Vous dites que Namaycush est trop proche du mercenaire. Depuis quand dites moi, un mercenaire agit sous l'oriflamme du roy? Namaycush a été mandaté par notre souverain lui même pour commander un corps expéditionnaire en Helvêtie, afin de détruire les armées Fatum et reprendre leurs villes. Il est le seul Général de France en fonction.  Si notre souverain décide que le général Namaycush peut commander des armées de la couronnes, donc, je ne vois pas en quoi est ce proche d'un mercenaire. Je ne vois donc pas en quoi c'est à l'encontre d'un ordre royal.

2: Mes propos envers la maréchale de France ont été contrairement à ce que l'on peut penser très mesurés comparés à ce qu'elle a fait elle.

Voici les faits:

Avec l'accord du roy, une armée berrichonne devait rejoindre le corps expéditionnaire et s'allié à nous. Un geste d'apaisement venant de leur part...

La duchesse Bourguignonne a refusé de les faire passer parses terres. Le roy a donc décidé de les faire passer par le domaine royale. Ses terres donc. Arrivée à Gien, cette armée c'est vu attaquée par un ost royal.

La maréchale voulant surement faire suer Namaycush, s'est vanté de cette action qui amena, en plus,  la défaite de l'ost royal et entraina moult morts et bléssés pour une erreure commise par elle et ses conseillers de la curia.

Il est bon à savoir que l'armée berrichonnes n'aurait subi qu'une faible perte à côté de l'ost. Non seulement, La maréchale a encore prouvé son incompétence, mais en plus a envoyé au piloris des soldats du roy.

Vous comprendrez donc si vous avez assez de discernements, pourquoi m'excuser auprès de cette personne n'est point possible.

3: Vous me demandez de partir et de rentrer chez moi. Est ce que cela veut dire, que je dois lacher tout ces hommes qui se trouvent actuellement dans mon armée? Est ce que cela veut dire que je dois trahir mon engagement auprès du roy et laisser une armée royale seule, alors que nous sommes sur le point de mener la France et l'Empire vers une victoire certaine? Est ce que je dois trahir ma parole?

Avouez en plus que cela serait servir la curia que d'écouter ces ordres, qui ne supporterait pas une victoire du Carmin. Un ennemi pour moi dans le passé qui est devenu aujourd'hui un ami.

Avez vous oublié mes frères vos préceptes de chevalerie, le don de soi, la droiture, l'humilité, Toujours se battre pour que la vérité soit???... Et que faites vous de l'Honneur???  Ne réagissez vous pas en fait comme un simple ost royal à la solde seule de la curia en faisant ça? Alors que ces mêmes personnes vous ont trimballer pendant des jours durant pour en fait vous faire rentrer chez vous?

Voyez vous mes frères, vous avez choisi de suivre une voie qui n'est plus la mienne car elle manque de courrage. Vous avez oublié ce que la chevalerie était vraiment. Et vous finissez par voir votre honneur aveuglé par les titres que l'on vous promets.

Depuis quand les chevaliers, suivent ils les titres? Ils suivent le courrage, ils suivent l'honneur. Dieu seul peut élever un homme.

J'ai rejoins le saint sepulcre car les hommes qui consituait l'ordre étaient à ma connaissance des hommes valeureux et fiers. J'ai la tristesse de constater que tout ça a bien changé depuis la disparition de notre regrété Dandolo.

Aussi, j'ai décidé de rompre mon serment à l'instant car ce serait aller à l'encontre de mon honneur que de trahir et que de m'abaisser à demander des excuses à quelqu'un comme Alix de vivier. Mes banières donc seront changé au plus vite afin que n'apparaissent plus les emblêmes d'un ordre qui est devenu que l'ombre d'elle même.

Que cela soit su et entendu.

Fait le 29ème jour du mois de juin de l'an de grâce 1462
Et pour que nul ne doute
signons et scellons
Rackam29, Fier commandant de l'armée royal, Infestissumam



Comme ça vous n'irez pas dire de conneries hin? ... Petit plaisantin que vous êtes.

Vous avez dit dit aussi à mon aide de camp ceci:

"Pendant Fatums, ni vous ni votre maitre n'étiez là à défendre"

Vrai je n'étais pas là et en voici la raison. Etant commandeur d'un ordre royal à l'époque,  nous avons préféré  défendre la Normandie que la Champagne. Pour la simple  raison était qu'une grande partie des haut dignitaires de cet ordre en avait marre  du peu de reconnaissance de la Champagne. Nous nous sommes donc dirigé  sous ordre de notre souverain à qui nous pretons allégence, vers la Normandie, nous avons progresser jusqu'à Azincourt et avons passé  ensuite un bon moment dans cette charmante ville  de Bertincourt. Vous voyez Aimelin, vous mentez encore essayant de me faire passer  pour une personne  n'ayant jamais eut à combattre. La vérité est tout autre. Nous avons sciemment décidé  de ne pas nous rendre dans une Champagne obscurcie par un petit nombre d'arriviste. Une grande nuance  à ce que vous dites donc

Nous pourrions également parler du Joker  ou vous avez promis que la Champagne pourrait être leur refuge et dont vous n'avez jamais  respecter votre parole. qui s'apprétaient d'ailleurs, à prendre  Langres en représaille .

Sacré épisode d'ailleurs ou Altaiir  égale à vous même  fut traité de couards  pour avoir  fait croire  que j'étais venu  donner Langres  à L'artois. Plusieurs annonces ont été  d'ailleurs  faites pour contredire ceci et  non content  d'avoir tord il envoya des mercenaires  ou du moins traités comme telle par la Savoie  même... Sisi  je vous montre...


Citation:
Expéditeur : Vikentios
Date d'envoi : 06/08/1462 - 19:59:10
Titre : Re: Re: Pigeon voyageur
Commandant,

Votre narration est un privilège pour l'ambassadeur que je suis. Je vous en remercie. Le duc de Savoie sera prompt à la lire, et prompt à la comparer aux autres déclarations de S.G. Altaiir, et de messire Roger-Alexandre.

Si nous possédons une qualité commune, commandant, tous deux, c'est bien l'Honneur, et la protection du Peuple. Vous, par la branche militaire, moi par la prévôté (je suis prévôt de S.G. de Savoie à mes heures). Nous nous comprenons quand nous utilisons ces mots. Ces mots qui sont pour d'autres des futilités, et des paroles en l'air. Non, l'honneur, la foi, et la loyauté envers ses sujets ne sont pas des vanités.

Mes convictions sus-citées ont convaincu le duc de Savoie de m'envoyer en Champagne. Ma mission était de comprendre la crise actuelle et de l'expliquer de mon mieux au gouvernement savoyard, selon chacun des partis. C'est chose à peu près terminée. Cette mission ne s'arrêtait point là. Elle consiste également à sévir tout Savoyard fautif. Une chasse à la sorcière, pour que l'image de la Savoie à l'extérieur ne soit plus jamais entachée.

Or donc, ce que vous me dites sur le général White avait été soupçonné, et vous semblez le certifier dans votre lettre. La barbarie n'est pas digne d'un chef d'armée. L'image de notre Savoie s'en retrouve écorchée significativement. Soyez certain que rapport sera fait au duc de Savoie quant aux agissements du général, et que toutes les mesures seront prises. Nous n'avons pas évolué depuis des siècles pour en arriver toujours aux sanglantes et morbides batailles des âges passés. La Savoie n'est pas un pays de guerriers arriérés assoiffés de meurtres, de femmes, et de feu. Certains hommes agissent encore selon un code d'honneur. Comme ils se font rares, vous me l'accorderez !

Cette chasse à l'image écornée, vise une autre personne. Le général White a certifié à nos services que vous étiez en possession de renseignements provenant de notre Etat Major. Commandant, où est l'Honneur de ces traîtres, en la plus haute et la plus importante sphère savoyarde, qui vendent ce qu'ils entendent, en dépit de toute loyauté, de toute croyance ? La Savoie, moi, vous serions éternellement reconnaissant si vous nous disiez où vous avez eu ces informations. Ou qui vous les a donnés ?

Entendez-moi bien ; je ne suis que du parti de la justice, et de l'honneur savoyards. Surtout pas de celui de White - homme que je méprise d'ailleurs. Je vous demande d'agir selon cette vertu que nous partageons, et qui fait de nous ceux que nous sommes, ceux dont nos descendants se souviendront. Le traître savoyard pourrait nuire encore à ce Peuple pour lequel nous avons tant de soucis et de compassion, et surtout pour lequel nous donnerions avec devoir nos vies sans hésiter ! Vous êtes le seul à pouvoir comprendre cela, et à y mettre un terme. Entendez-moi.

Dans l'attente d'une réponse par laquelle je vous recommanderai à Dieu Tout-Puissant,
Mes salutations.

M.A.d.L.


Bref voyez, tout n'est pas blanc et tout n'est pas noir. Et encore là vous n'avez rien vu, Son altesse royale Charlemagne  a été bien plus  dur envers Altaiir.

Citation :
Citation:
De: Charlemagne_vf
A: Rackam29
Posté le: 12 Oct 2014 19:46
Sujet: Deux jours après la séance de Plaid. Citer le message
Citation:
Maître Rackam.

Faites-moi le plaisir, à la première occasion, de rosser ce Jean-Foutre d'Altaiir Auditore de Rien-du-tout. Faites-lui bouffer sa couronne.
Et si vous pouvez accorder ce plaisir à Monsieur votre témoin, faites.

S.A.R. C.d.C.


En bref pas besoin d'en rajouter sur Altaiir qui a trahi la Touraine avec la plus grande  couardise. deux fois condanné à La haute trahison, une fois  grâcié  mais on le met quand même sur le trône de Champagne. (Sic)

Bref nous passerons également  mon procès truqué  pour Haute trahison, dont j'ai refusé une quelquonque grâce. une lettre soi disant trouvée sur mon bureau par ma demi soeur qui confirmerait mon allégeance à l'Empire.

Les fait sont que cette lettre n'a jamais été écrite de ma main. Et j'en veux pour preuve , lorsque je fut maire de Troyes  et que j'ai vu devant les remparts 5 armées impériales à la place de trois armées royales  qui avaient détalés  comme des lapins. Au lieu de leur ouvrir la porte, j'ai demandé  assistance à La Bourgogne, Duché vassal à la France depuis  toujours neutre dans la guerre du domaine royal contre l'Empire. c'était ma dernière journée de mandat et en une journée  j'avais pu trouver une issue  pour ma ville que j'ai défendu  selon  mes moyens du moment. Nous appelons ça de la Diplomatie, certains appelent ça de la trahison. Ces mêmes personnes  qui n'ont jamais su defendre la Champagne  et qui osent dire en mettant des paysans sur les remparts qu'ils ont tout fait. Remarque qu'en haut des remparts de Troyes, j'ai pu voir  les armées royales  courir  à toute jambes. Sous les ordres de pietres commandant qui n'ont même pas eut l'intelligence de voir qu'ils avaient  l'avantage de la défense. Bref,  une décullotée magistrale  donnée  à La France parmis tant d'autres.

Mise à part courir  le plus vite possible, je ne vois pas trop ce qu'ils ont fait en réalité, mais bon... Ca fait de la belle poussière  pour les cérémonie  d'allégence parait il.


Pour finir parlons de notre souverain actuel, je pense qu'il sait ce que je pense de son regne, je suis assez grande geule pour lui avoir dit moi même. Vous dites que je lui leche le cul hin? Je suis sur que cela le ferait sourire si ça n'était pas aussi bas ... enfin venant de vous rien ne m'étonne. Et j'admire ton courrage Aimelin en entendant ce que tu as raconté au conseil, croyant que tu ne serais entendu que par tes amis. Quel courrage tu as eut franchement!

Mais sachez que cela fait un mois que je bats pour enfin lever etendartafin de contrer les factions de fatums et renards, parceque ce qui nous arrive sous le coins du nez, n'est pas franchement joli joli. Donc si j'ai un bon conseil Aimelin refoutez vite votre armure pour faire de la belle poussiere durant les cérémonie d'allégence. Car à la mort de notre souverain, la tempête va gronder dans notre royaume. Ce ne sera pas faute de ne pas avoir averti longtemps à l'avance.


En d'autres termes Aimelin, je n'ai surement aucune leçon à recevoir d'un arriviste comme toi  pour commencer. Si pour toi être valeureux est se réfugier  derriere les remparts de Reims et ne plus en bouger... Soit  respectons ton choix. Après tout  faut bien des larbins sur les tours pour surveiller  et faire coucou aux brigands qui passent  avec de grands sourires.

Continuez à faire de la Champagne le terrain de jeu des brigands, continuez à montrer une Champagne excecrable, continuez à magouiller entre vous. Pour moi je ne suis pas traitre  de la Champagne mais je serais toujours l'ennemi de ce que vous en faites.

Bien mal me connaitre celui qui ose dire que j'en ai après les titres. Je préfère rester libre de mes paroles  que de plier devant un abruti  comme vous Aimelin.

Aller Aimelin, rage pas trop et sans rancune.


Et pour que nulle ne doute,
faict le  18ème jour du mois de juin de l'an de grâce  1464





Aimelin a écrit:
"L'envieux n'épargne contre sa victime ni la médisance ni la calomnie."
(Pierre-Jacques Changeux ; Le traité des extrêmes (1762)



Le Millelieues n'avait pas répondu de suite car il était occupé à trembler comme une feuille tant le caniche lui faisait peur.
Oui oui mon grand, la lice là où tu veux faire mumuse, on le sait depuis que tu le claironnes. Ben ma fois t'iras sans moi j'ai pas le temps et refuser est une preuve d'intelligence et non de couardise ! C'est vrai que ça fait trop trop peur la lice et que ceux qui refusent sont des couards tellement c'est important et tellement c'est pas la chance qui dirige le combat.
Vous graissez la pate de l'église en achetant tout ce qu'elle demande et vous serez favorisé et puis c'est le hasard et le Millelieues l'a pas envie d'avoir la chance de gagner, le frost dirait : il a gagné parce qu'il est cocu !
alors bon, la lice, le Millelieues il ira s'il veut s'amuser sinon il ira en ballade avec son épouse et ses filles, occupation bien plus intéressante.

Très Haut si vous existez vraiment mais débarrassez nous de ce boulet didiou !!

Et après le clône on vous le donne en mille ..... l'original ! enfin une lettre, que dis je un ramassis de désinformations, de mensonges, de calomnies encore, bref du vide, le néant ce qui fit éclater de rire Aimelin.
Remarquez en passant qu'il insulte Altaiir absent, Altaiir si tu nous vois !
qu'il montre un courrier de soutient de son Altesse Royale Charlemagne, Altesse si vous nous voyez !
un autre où il écrit au roy, ha bas là jeannot n'est plus. Amen !
bref, on se cache derrière ce qu'on peut m'sieur.

Et de regarder le caniche en secouant la tête.

Voix calme, presque ironique.


le roy prêt à gracier un traitre à la Champagne,
le roy prêt à gracier un traitre qui crache sur ce Duché à chacune de ses paroles,
le roy prêt à gracier un traitre qui crache sur son régnant et son conseil, et sur les champenois,
le roy prêt à gracier un traitre qui crache sur la noblesse champenoise.

Qui respecte l'autre ?
le noble champenois ou le Suzerain ?

A moins que la Champagne ne soit plus terres du roy.


Faudrait qu'on l'avertisse le brun, il pensait vivre en DR. Sourire amusé car s'il est grandement déçu de ce souverain, il sourit quand même.
Ce qui lui fit penser qu'il aurait une question bien précise à poser à chaque candidat lorsque la malédiction frapperait, car elle frapperait.

Le frost aime montrer des courriers de la Couronne
Le frost aime qu'on voit que quelques uns l'aiment... ou font semblant ça on ne saura jamais et puis on s'en tamponne le coquillard.
Le frost dit que les annonces ducales ou royales sont de la daube alors que ce qu'il écrit lui sont paroles d'évangile.
CQFD.

Soupir.

Donc, le jeune Millelieues allait continuer son chemin, lorsqu'un pigeon se posa sur son épaule.
D'abord un froncement de sourcils quand le sceau lui fit afficher une moue étonnée.


Tiens... murmura t il
C'est sûr j'ai dit une connerie qu'il pensait car nul n'est infaillible, contrairement à frost.

Le frost ne faillit jamais.

Cire décollée, aciers qui se portent directement sur la signature, aie, un goutte de sueur perla sur son front... mais non j'déconne.... et lecture avec quelques appréhensions parce qu'il a appris à ne jamais se sentir en pays conquis, surtout en Champagne où tout peut arriver.

Et puis un sourire, d'abord timide et une étrange sensation. Non mais Millelieues tu vas quand même pas verser ta larmiche non ?
Un truc qui se noue dans le ventre parce qu'il est touché par ce courrier, oui il est humain et il a des émotions, contrairement à frost qui n'a pas une once d'humanité car s'il en avait il ne lâcherait pas toutes les insultes et calomnies qu'il crache à longueur de temps, il réfléchirait avant. Et forniquer n'a jamais fait de quelqu'un un être humain, tous les chiens forniquent.

Il relit la missive, et le sourire s'élargit tandis que le chamboulement dans son ventre et sa tronche part dans tous les sens avant de se calmer afin qu'il puisse réaliser que ce courrier est un courrier non seulement de soutien car de bonnes âmes veillent non loin du chêne, ce qui l'étonnera toujours, mais également un courrier qui conforte ce qu'il s'évertue à dire, et que le misérable frost détourne, réfute, contredit, depuis maintenant mars 62.
Deux années d'insultes, de calomnies, de diffamation de la part de rackam frost et ses nombreux sbires, frères, cousins, homme de camps et j'en passe.
Vous ne pensez pas que Aimelin mériterait une médaille pour devoir supporter tout cela ?

Montjoie dessinez moi une médaille... svp !

Une petite rectification à laquelle tient Aimelin, concernant son épouse exceptionnelle, dont le frost nettoie sans cesse les chausses car il a peur d'elle, sachant que la petite blonde lui rivera le clou et le lattera s'il déborde avec elle. Et comme c'est une femme...

Le frost aime s’aplatir devant les femmes


hum concernant mon épouse c'est moi seul qui ai rédigé entièrement la patente, avec celle pour Hersent, Yunab et Kelso. J'ai les minutes chez moi.
Hélas, Montjoie, alors son Altesse Ingeburge, a parlé de patente de complaisance puisque c'était moi qui la présentait et que forcément à ses yeux elle n'était pas justifiée.
Donc Champagne a demandé ... ou forcé la main de frost qui l'a présenté telle qu'elle et O miracle elle a été acceptée.
Voila donc non Aliénor ne doit pas à votre maitre Marigny, qu'elle a d'abord voulu refuser ne voulant rien accepter de cette raclure, et puis qu'elle a pris parce qu'elle le vaut bien ma blonde.


Donc tout faux.

D'ailleurs avez vous remarqué que le frost est une espèce exceptionnelle ?

le frost a toujours raison
le frost est le plus intelligent
le frost a sauvé le royaume
le frost a sauvé la Champagne
le frost a lutté contre l'Empire
le frost a lutté contre l'Anjou
le frost a voulu donner Troyes à l'Empire pour devenir Chevalier
le frost est au-dessus des hommes

le frost est le Très Haut !!!! tremblez simples mortels !!!!


Je ne vais plus perdre mon temps, j'ai dans la main courrier de quelqu'un qui vous montrera qui est ce frost, un imbécile doublé d'un menteur, affabulateur, et qui vous permettra de vous rendre compte, ou pas selon votre degré de vénération pour lui, que ce petit bonhomme qui veut devenir calife à la place du calife n'est en vérité... rien.

Toussote et lit quelques extraits du parchemin.

Je vous passe le début pour arriver à un passage.

" Si je vous écrit ce jour c'est pour remettre des petites choses en places.
D'une en Empire, le Duc Arthur n'est pas partit, je gérais les intégrations armées et je sais que ce petit gars à l'époque a fait son boulot jusqu'au bout. Contrairement à ce vieux Rackam qui lui s'est sauvé pour aller épouser Esmée black."


le frost change de femme aussi vite qu'il retourne sa veste.

Ensuite petite information amusante, n'oubliez pas que frost est un grand guerrier devant la Couronne à qui il lèche le ... d'accord je reste poli, les bottes.

"le même Rackam n'a participé à aucun assaut en Anjou, il est tombé de cheval avant le premier et n'a donc jamais pu rejoindre son armée."

Là Millelieues retient un énorme fou rire.

le frost est un piètre cavalier incapable de suivre une armée.


"Donc cracher sur ce que font ou ne font pas les autres, se prévaloir de chose qui ne sont pas, je ne peux pas laissé passer ça.

D'autre part ce qui c'est passé avec les Chevaliers de l'aube a une époque lointaine c'est le passé et ça doit rester le passé. Cet homme ne sait rien de ce qui a poussé nos hommes à partir de la Champagne. Nous avons malgré cela continué a avertir des dangers que notre duché de naissance encourait quand c'était nécessaire."


Et je confirme ces dires, car le chef des CA, avait averti la vice Duchesse, Maltea, que des brigands étaient là, et donc ce jour là j'ai donné consignes au prévot de faire doubler les défenses et d'en informer les maires.
Vous savez la suite pour Varennes.


le frost est jaloux du calife à qui il veut piquer la place.
le frost fera toujours tout pour vous faire passer pour un incompétent


ensuite, je vous lis encore :

"Autre chose l'annonce que vous mentionnez dans votre réponse à ce rat nous n'en avons pas eu écho quand nous étions presque tous en geôles en Artois et c'est bien dommage car à l'époque elle nous avait manqué comme soutient.

Comme quoi parfois les malentendus ne tiennent à pas grand chose.
De l'eau a coulé depuis toutes ces années et nous nous avons oublié ce chapitre.
Il me pensait que ce soit utile que vous le sachiez. "


Oh.
Il l'a traité de rat.
C'est amusant.


voila qui règle le problème de la commère frost qui bavasse et jacasse, sans savoir ce qu'il dit, en bon ignare qu'il est. Je ne sais rien mais je dirai tout *.

le frost n'a pas de cerveau
le frost n'arrive pas et n'arrivera jamais à la cheville d'Aimelin


Agite le message sous le nez du caniche avant de le mettre dans la poche de son veston et d'afficher un sourire qui en dit long sur ce qu'il pense de son vis à vis, et de faire signe à ses gardes.

Pour toutes réclamations, passez au guichet trois et faites une demande en triple exemplaires, nous étudierons votre dossier.
Ha ! et souhaitez à votre maitre longue vie avec sa princesse, puisqu'il ne peut s'empêcher de raconter sa vie bien que tout le monde n'en ai cure.


Parce que ne vous leurrez pas, un chiot qui est sale, on lui met toujours le nez dans sa merde pour qu'il ne recommence plus.

le petit chiot, intelligent, ne recommencera pas sa bêtise
le frost recommencera.


Au suivant ! le chêne a bien trop été dérangé.
Fin de l'histoire, fin des transmissions, le silence est le plus grand des mépris.

Il est parti.




* film du même nom.


Rackam_Frost a écrit:
Citation:
Donc Champagne a demandé ... ou forcé la main de frost qui l'a présenté telle qu'elle et O miracle elle a été acceptée.


Rigole il a accepté et de plus avec bon coeur et donc il ne ment pas il a validé une demande tout simplement.

Coleen a dit "Cet homme ne sait rien de ce qui a poussé nos hommes à partir de la Champagne."


"Il est rigolo il en a parlé dans le passé à Rackam personellement ... Comme quoi il a bien appris avec Maltea ."

Sourit toujours devant le bouffon.

"Autre chose l'annonce que vous mentionnez dans votre réponse à ce rat nous n'en avons pas eu écho quand nous étions presque tous en geôles en Artois et c'est bien dommage car à l'époque elle nous avait manqué comme soutient.

Je rigole d'autant plus car ce sont les armées des OR qui ont receuillis une partie des blessées justement ... C'est comme ça d'ailleurs que Rackam a retrouvé Oksana.


"le même Rackam n'a participé à aucun assaut en Anjou, il est tombé de cheval avant le premier et n'a donc jamais pu rejoindre son armée."

Faux il a eut ordre de rester et de recuperer tout les bléssés Sa fille et sa defunte femme y étaient également et moi même j'étais en Anjou pendant une periode de deux mois pour fournir des renseignements au commandement. Tien demandez à Nevada elle a voulu me foutre dehors d'ailleurs et on a conversé dans ma langue natale ce qui m'a permis gràace à une petite ruse de rester quelques temps en plus . Voyez Aimelin vous êtes un crétin . et vous le retserez éternellement en fait vous êtes un petit roquet ayant une frousse pas possible .

Sourit.

"Pour finir , Rackam n'a jamais voulu de grâce et n'en voudra jamais car on ne pet pas être traitre d'un abruti comme vous . A très vite à Saintes alors petit roquet. Et il ne crache pas à la figure de la Champagne il crache à la gueule d'un bouffon qui pleurniche qu'on le bouscule un peu . Tu es pathétique et tu le resteras . Bientôt viendra le temps de... "

Chaque chose en son temps il salua en toisant le roquet et s'en retira à ses occupations bien plus passionante ....

" Chaque chose en son temps Aimelin de toute façon tu e fera jamais peur à personne et la Champagne non plus ."


Dernière édition par Archiviste le Sam 29 Avr - 10:48 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Juin - 16:43 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Sam 25 Juin - 16:55 (2016)    Sujet du message: Gargote champenoise, Le Chêne ducal et ses glands Répondre en citant

Lylla. a écrit:
Stationnée avec les Chevaliers de l'Aube, la blonde avait profité de quelques jours de repos pour venir visiter ses terres Champenoises.
Ce que lui avait rapporté ses gens n'était pas, mais alors pas du tout pour lui plaire.

La maison étant entre de bonne mains la Baronne pris la direction de la ville et ne posa pas pied à terre avant d'atteindre le Chêne Ducal.

Le lieu empestait ! Jamais l'endroit n'avait dégagé pareille puanteur. Et Dieu sait que Lylla y avait passé du temps pourtant. Elle avait vu défilé ici de bien étranges personnages, mais celui qui y avait pris racine était certainement le pire, ce n'était pas vraiment de sa faute, mais il portait à lui tout seul tout les relents de celui qui tirait ses ficelles.

La blonde porta immédiatement un mouchoir chargé d’essence de lavande à son nez, la traîtrise à cela de particulier que son odeur ne vous quitte jamais, et à trop côtoyer son maître, Burnout avait complètement déteint sur lui. A l'instant de partir le géant manqua lui rentrer dedans.


Bonjour Burnout, décidément je te trouve toujours en Champagne alors que ton Maître clame depuis des lustres qu'il ne veut plus rien avoir à faire avec cette Province.
A croire qu'il est complètement maso.

Dis moi sa chute de cheval en Anjou lui aurait elle laissé des séquelles de gagatisme ?
Car en dehors de blablater avec l'ennemi, de fomenter des plans aussi ridicules qu'inutiles et de lécher les bottes de ceux qui peuvent servir la seule cause qu'il connaisse : la sienne, je ne l'ai pas vu faire autre chose depuis bien longtemps.

A part dégainer, plus vite que son ombre, son service trois pièces bien sur, mais là n'était pas pour l'instant la question, elle évita donc dans faire mention quitte à se mordre la langue pour cela.

Le menton relevé, toute sa fierté en avant, la blonde minuscule snobait l'ombre qui ne l'impressionnait nullement.

Il serait temps que tu cesses de parler à la place de ton maître Burnout, je vais finir par le croire adepte du vaudou pour ainsi te manipuler à distance. Alors va ton chemin et porte lui de celle qui fut un jour sa marraine le message suivant.

Dis lui que ma mémoire n'est pas défaillante, que mon oreille lui a longtemps était dévouée et qu'il devrait faire TRES attention à ce qu'il dit à travers toi. Les hommes et les femmes auxquels il désire s'attaquer sont bien assez grands pour se défendre seul, mais il me trouvera sur sa route chaque fois qu'il touchera à la Champagne.
Alors qu'il finisse ses bagages et qu'il dégage d'une Province où il ne sait qu'étaler ses excréments et laisser traîner sa semence. La Champagne a assez entendu brailler Rackam, qu'il porte donc sa verve purulente sous d'autres cieux. Nos terres ont très bien vécu sans lui et elles perdureront tout autant, voire s'en porteront mieux.


Elle avait depuis longtemps cesser de s'émouvoir des mascarades de celui qui se faisait appeler soldat mais qui n'avait plus tirer le fer depuis un bail.
A moins qu'il n'en soit venu à croire que son dard valait un coutelat, c'est sûr que sur ce terrain là les victimes étaient désormais nombreuses.


Dis lui aussi qu'il ramène ses fesses pour ouvrir lui même sa grande gueule, au lieu de courir après l'âme de celle qui n'était même plus son épouse à l'instant de son décès.

Le ton de la voix se fit moins dur, car cette fois c'est à Burnout directement qu'elle s'adressait et non à son mentor.

Tu es dévoué à ton maître Burnout, ces propos lui sont destinés, tu viens juste de te prendre un scel en pleine face et j'en suis désolée pour toi.
L'image était peut être sotte, mais elle voulait bien dire ce qu'il devait comprendre.

Portes lui mes paroles, désormais je ne m'adresserais plus qu'à lui, enfin quand il daignera quitter les latrines qui lui servent d'asile.
Et parce que je respecte celle qui fut sa femme, présente aux enfants de celle ci mes condoléances je te prie.
Quand à Rackam, c'est la combien qu'il mène au tombeau ? Troisième ? Quatrième ? Sa barbe va finir par virer au bleu...


Lylla s'écarta, elle avait dit ce qu'elle avait sur le coeur.
Nulle missive venant de Barbe bleue ne serait plus décachetait.
S'il avait quelque chose à lui dire se serait en face à face.
La blonde abhorrait les couards encore plus que les sots, ces derniers au moins pouvaient s'en prendre au mauvais sort, pas les premiers.

Si le diable rit en sa présence c'est bien parce qu'il l'a choisit comme bouffon !
La pensée surgit en un éclair, Lylla, la blonde, venait enfin de comprendre la chère devise du sorcier marabout.


Rackam_Frost a écrit:
Et il regarda celle qui pour Rack avait en partie quitté la Memento après avoir foutu son poing sur la gueule à namay . parcequ'après avoir demander la main de Lylla, une semaine exactement, il se maria avec une autre. Décidement les Champenois avait la mémoire courte et la vieillesse en était surement l'origine.

"Il y a bien longtemps que vos paroles, n'ont plus aucun effet sur moi Lylla. Vous avez vos raisons d'agir comme ça j'ai les miennes. Mais même vous, vous vous êtes fourvoyé à cette heure pour raconter des conneries pas possible. Il est bien loin le temps ou vous étiez chère à mon coeur... Mais bon, ije ne m'attendait pas à moins de vous.

Vous qui avez assassiné la seule personne que vous aimiez, ca dénotte bien la mentalité toute Champenoise en effet"


Puis il balança ses vieux rapports de cette mascarades en Anjou.

Citation:
02/04/1464 04:10 : Vous avez frappé Kilian. Ce coup l'a probablement tué.
02/04/1464 04:10 : Vous avez frappé Vaurius. Ce coup l'a probablement tué.
06/04/1464 04:07 : Vous avez frappé Calum. Ce coup l'a probablement tué.
06/04/1464 04:07 : Vous avez frappé Calum. Ce coup l'a probablement tué.
06/04/1464 04:07 : Vous avez frappé Mafalda.. Ce coup l'a probablement tué.
8/04/1464 04:07 : Vous avez frappé Lana_darc. Ce coup l'a probablement tué.
13/04/1464 04:06 : Vous avez frappé Bertilde. Ce coup l'a probablement tué.
13/04/1464 04:06 : Vous avez frappé Linexiv. Ce coup l'a probablement tué.


Effectivement le Soldat n'avait rien fait ... Domage qu'il garde tout depuis des années .


--Lylla. a écrit:
Merde alors ! Voilà que la blonde avait le pouvoir de faire apparaître l'invisible !

Comme sur un coup de baguette magique, surgissant de l'ombre où il aimait se repaître, Rackam le grand vint les distraire de sa présence.
Le diable devait bien s'emmerder pour l'heure, à moins qu'il ne suive à distance les affabulations grotesques de son bouffon.

Le léger sourire victorieux étira les lèvres de la blonde.


Ravie de ne point te décevoir et de constater que si peu chère à ton coeur tu n'en sors pas moins de ton trou.
Tu auras pris des cours auprès de son Altesse pour avoir retrouvé le sens des convenances et me donner du vous, . Finalement les leçons ne rentrent jamais mieux qu'à coups de pieds aux fesses. J'aurais du t'en mettre plus souvent et peut être ne te serais tu pas fourvoyé comme tu le fais depuis des années.


Nonchalante et sans aucune crainte, elle tournait très lentement autour du rustre.

Mais tu as raison, tu as tes raisons d'agir, comme tu avais les tiennes encore une fois en mettant ton point sur le nez de Namay il y à plusieurs mois.
La blonde posa un regard interrogateur sur Rackam.
Tu te souviens de cet épisode n'est ce pas ? Mais oui voyons, comment pourrais tu l'oublier...

Crois tu que je sois conne au point de ne plus me rappeler tes suppliques pour que je le pousse à te demander ma main ? Tes rêves à voir le grand Namy poser genoux à terre devant toi. Ton petit jeu du chat et de la souris...
Crois tu que j'ai oublier que tu as été le premier à aller clamer sa demande auprès de celle qui était la mère de son fils, ton amie Caro ? Alors même qu'il avait expressément demandé à ce que ce soit lui qui lui annonce et que tu avais donné ta parole en ma présence.
Ha oui c'est vrai, tu as été guidé par ton honnêteté. Belle mentalité qu'une honnêteté girouette , j'avoue que te savoir breton m'enlève un peu de la honte que de te savoir Champenois.

J'ai pris, seule, à l'époque la décision de changer d'armée, je ne t'ai pas incité à me suivre.
Tu t'es servi de ce qui m'arrivait pour assoir tes actes, leur donner un paravent de vertu.
Tu saisis la nuance ?
Tu es toujours là à parader pour ce que tu as fais sensément pour les autres, alors que tu n'agis uniquement que pour toi.
La seule différence ici c'est que moi je ne t'avais rien demandé....


Stoppant ses déplacements, la blonde se planta sous le nez de Rackam, une grimace de mépris plissant son nez.

"Vous qui avez assassiné la seule personne que vous aimiez" Se sont bien tes propos ? C'est bien Rackam, tu restes égal à toi même, tu dénonces des crimes inexistants et tu te planque derrières des actions qui n'ont rien à voir avec les événements cités.

Du pied elle éparpilla les rapports défraîchis dont les dates étaient des plus parlantes.

Alors premièrement, contrairement à toi, j'étais chef de section dans l'armée durant tout les événements en Anjou et je suis bien placée pour te signaler que les combats, les vrais, n'ont été engagé que lors de la nuit du 13 au 14 avril.

C'est bête hein ?.....

Alors tu as peut être fauché du monde avant l'engagement de nos forces, mais ne vient pas me raconter que c'était durant les combats.
A part bouffer du poisson et prendre les gens pour des dindes, c'est pas la campagne d'Anjou qui t'aura permis de faire montre de hardiesse...

en dehors d'un lit évidement. Mais elle tu la fin de sa phrase.

Elle ne dirait pas un mot sur Chloé. Cela s'appelait du respect.
Lylla éprouvait une grande tristesse pour cette jeune femme enjouée qu'il avait détruite. Encore une...
La malheureuse avait aimé cet homme au point de s'en aveugler, n'écoutant que le chant hypnotique qu'il sifflait à son oreille, inconsciente qu'elle réchauffait la vipère contre son sein.
Le coeur était le plus mauvais conseiller face à cet homme.


Doigts après doigts, elle retira les gants de daim qui protégeaient sa dextre.

Tu apprendras que l'attaque n'est pas toujours la meilleure des défenses.... Maintenant j'attends que tu produises les preuves de l'accusation que tu porte sur ma personne. Je veux des preuves ou des excuses, ici et maintenant, devant tous.

Son gant dans sa main couverte, sa cravache dans l'autre qui battait doucement la cadence sur ses bottes de cuir, la baronne s'amusait comme une petite folle.

Tu as le choix..... Mais je n'attendrais pas des heures Rackam... ajouta t elle sur un ton doucereux.


--Rackam_Frost a écrit:
Il l'écoutait et elle s'enfonçait dans le mensonge.

"j'ai dis que c'est une des raisons qui m'a fait partir, il y en avait d'autres, mais content de voir que tu confirme que c'est bien moi qui suis parti de mon plein gré. "

Il ouvrit les ecoutilles pour le reste juste au moment ou la baronne perdit légèrement son froid.

"Effectivement, je me suis trompé puisque c'est lui qui t'as demandé de le faire."

Il la trouvait pathétique à plus d'un titre. Il s'en tourna les talons se foutant royalement de ses gants et sa cravache .

"N'empêche tu l'as fais et tu me l'a avoué. Fais ce que tu as faire Lylla. Tu resteras celle qui a tué le père de ta fille."

Puis il préféra s'en aller car d'autres chats à fouetter d'entendre des insultes de personnes qui avaient surtout une frousse c'était de perdre leur titres et pour ça il se fourvoyait sans vergogne. Bien heureux celui qui échappe à ça. Il était temps pour lui de rejoindre sa vraie famille.


Lylla. a écrit:
Pourquoi tu es parti ? C'est bien simple tu n'aurais jamais eu le dessus sur Namay, et tu l'avais en travers de la gorge, donc tu as tenté de sauver les apparences.
Franchement qu'est qu'on en à faire de savoir si tu es parti de ton plein gré ou s'il t'a viré comme un malpropre ? Tu vas encore jouer à celui qui a la plus grande Rackam ? Il serait temps de grandir un peu.


Du Rackam tout craché, un queutard plus occupait à se polir le phallus qu'à se servir de ses neurones, un enfant qui voulait toujours avoir raison.

Le voir prendre pied, s’emmêlant dans les mensonges qu'il prononçait plus vite que qu'un torrent ne descend la montagne, aurait pu être amusant si ce n'était aussi pathétique.



...c'est lui qui t'as demandé de le faire

Tu peux être plus explicite, qui m'a demandé de faire quoi ? Non parce que quand on porte des accusations on a les roustons d'aller jusqu'au bout.

Mais bien-sur quand l'homme a les testicules aussi vides qu'une plage par avis de tempête, il tournait le dos, encore une habitude à la Rackam, montrer son séant.
Si encore son postérieur avait été intéressant elle se serait rincer l'oeil, mais à force de tomber de cheval il était devenu plat et morne, pas de quoi affoler ne serait ce qu'une nonne.


Finalement ses propos étaient encore plus intéressant que son fessier, la preuve en fut faite quand ils lui arrachèrent un rire franc.

Mais qu'ai je fais ? J'aurais selon toi tué le père de ma fille et je serais venue te l'avouer ? Le rire cristallin ricochait sur les murs alentours, Lylla imaginant Rackam portant la soutane et l'écharpe pour la confession.

Mon Dieu quelle imagination !
Parce que tu crois sincèrement que quoique je puisse faire c'est à toi, toi le panier percé, toi la langue par trop bien pendue, que je le confierais ?
Toi qui trahi et traîne la mort à tes basques plus surement que l'escargot à sa bave ?
Toi dont la veste et le pantalon ne cessent de rendre l'âme à force d'être retourné ?
Toi à qui l'on parle quand on veut être sur de répandre une rumeur plus vite que traînée de poudre ?
Toi qui a encore prouvé ton sens du secret à Namay....

Je suis blonde Rackam mais loin d'être aussi gourde que tu le crois. C'est me faire une insulte encore plus grande de laisser penser que je te prendrais pour confident.
Et reviens au vouvoiement, je ne t’autorise nullement à me tutoyer.
Pour toi se sera "Madame la Baronne", il faut bien que j'use de ce titre qui te fais baver depuis si longtemps, tu sais ces fameux titres pour lesquels tu te conduits comme la première des gourgandines.
Dommage que nous n'ayons plus de Reyne tu aurais pu encore tenter ta chance.


Un soupir lui échappa, quel gâchis...

Tu es incapable de prouver ta présence sur le champ de bataille alors tu tente de m'atteindre par la seule personne qui me soit chère, ma fille. Quel héroïsme mon cher !
Mais tu sembles oublier que c'est une de tes épouses qui faisait partie de ceux qui ont ôté la vie du père de ma fille.
Celle là même qui m'a clouée durant des semaines sur un lit, un lit que je n'ai quitté que pour recueillir le dernier souffle de l'homme que j'aimais.


Part Rackam, part loin et vite, tu nous débarrasseras de ta carcasse, emporte tes mensonges avec toi, mais n'oublies pas que si loin que l'on fuit on emporte ses fantômes avec soi.

Pauvre Rackam, il visait très haut, mais était tombé bien bas.
Qu'il parte que diable ! Qu'il emmène avec lui toute cette pourriture qui lui collait au basque.


Le laissant fuir vers d'autres horizons à obscurcir, elle fit face aux autres personnes présentes et leur adressa un sourire.

Je suis désolée d'avoir interrompu votre "conversation".

Il était temps de tourner la page, la Champagne méritée bien cela.


Rackam_Frost a écrit:
Et elle était devenu misérable car oui elle lui avait parlé de la mort de Tristan.... Il ne diras rien de plus que ceci.

"Je ne fuis pas , je m'éloigne d'une menteuse. Et je te tutoies si j'en ai envie "

Et oui elle mentait et il voyait donc sous un nouveau jour sa maraine et il en fut désolé pour elle. Mais bon parait il qu'à son âge on devient vite aigrie.

Ce qui est marrant avec eux c'est que pour eux faire la guerre signifie s'en prendre plein la gueule et perdre à chaque fois. Quand on vois le peu de victoire de la couronne ces dernieres années effectivement y avait de serieuses questions à se poser.


--Lylla. a écrit:
1.... 2.... 3.... BINGO

Si elle avait ouvert les paris elle aurait fait fortune, le Rackam c'est comme la pluie en hiver, ça s'en va et ça revient.

Il ne pouvait supporter les champenois mais c'était toujours vers eux qu'il revenait.
Il ne partait jamais que pour mieux revenir, refusant que quiconque puisse avoir le dernier mot. Refusant surtout qu'il puisse avoir tort...

Cette fois n'échappait pas à la règle et Lylla affichait ce sourire de délectation, celui d'un chat jouant avec une souris.
Elle ne prit même pas la peine de se retourner pour lâcher simplement.


Décidément tu nous aimes...
Mais pars donc, depuis que tu nous le dit fais le nom d'un chien !
Pour une fois tu tiendrais parole, tu sais encore comment on fait ça ?
Tu sais c'est l'inverse du mensonge, c'est quand on fait ce qu'on dit.
C'est vrai que tu ne connais pas vraiment ce genre de définition...
C'est faire la guerre au lieu de rester planquer et dire "j"y étais"
C'est être fidèle quand on en fait le serment,
C'est respecter sa parole quand on la donne,
C'est partir quand on clame qu'on va le faire....


Que pouvait elle avoir à faire de ce qu'il pensait d'elle ?
Quand on savait le peu d'égard qu'il avait pour lui même, comment s'attendre à ce qu'il en est pour d'autre ?
Et qui lui confirmerait qu'il ne se mentait pas à lui même pour mieux se persuader qu'il détenait la vérité ?
Cet homme était un paradoxe ambulant, même le meilleur des psychanalystes n'en aurait pas vu le bout.
Et puis si vraiment s'il abhorrait le mensonge, vu la quantité qu'il en débitait, il devrait être trépassé de désolation depuis des lustres.

Mince voilà qu'elle se perdait elle même dans un étrange dédale mental, faudrait pas que la contagion s'étende !


Eloignes toi... mais loin alors, très loin... très très loin...
Peut être que le mensonge finira par se fatiguer de ta présence et te lâchera enfin la grappe...
Et puis cela t'évitera de me donner des envies répréhensibles te concernant.


Gagnerait elle un nouveau pari ? C'est qu'elle pouvait se montrer joueuse la blonde.


Den.norske a écrit:
Et il regarda Rackam s'éloigner et sourit à la vieille Baronne.

"Mon dieu!... "

Ouai ça c'était du blasphème venant de sa bouche mais il l'assume.

"N'avez vous rien d'autres à foutre que d'insulter? Vous agissez comme tout bon Nobles Champenois digne de ce nom."

La toise amusé.

"Vous êtes tellement anxieuse de ce que Rack a révélé... Ohh mais chuuuuut ... Fait pas dire à tout le monde que vous étiez le maitresse de Tristan et que vous l'avez sciemment tué.... Oui oui nous sommes bien d'accord, c'est bien vous qui avez reçut le dernier souffle de cet homme, Quand à la defunte femme de Rack, elle vous en a mis sur la tronche, uniquement parcequ'elle en avait reçut l'ordre alors qu'elle se trouvait ou au fait? Ohhhh oui!! Dans l'armée des Cda avec son ordre... c'est drole non?

Quoiqu'il en soit, Il vous a demandé de l'achever et vous l'avez fait, le très haut sait et le diable aussi....


Il sourit

Donc non contente de vous faire passer pour une conne à Memento, vous rejoignez donc ceux qui ont bléssé votre seul et unique amour.... Pauvre Tristan, il a du retourner dans sa tombe là.

Se tape une barre obligé ....

Hum... Vous rejetez des fautes à Rackam que vous même avez commise également... C'est marrant hin? Les nobles croient qu'ils ont le droit de tout faire de mentir et que ce sera toujours la faute aux autres. ...

Ohh mais tiens tant que j'y pense, N'est ce pas pour vous éloigner de vos Fantômes que vous êtes partie vivre loin de ce duché?. ..

Je vais commencer à croire que ce qu'à dit la catin du BA est vraie... Que vous et elle même aviez les même sentiments envers Rack jadis. je commence à croire en fait que votre haine est née avec cette frustration si grande qe Rack vous regarde seulment comme une mère et non comme une femme. Mais j'entend déjà vos moqueries, il est vraie que vous contredirez ça, mais votre petite protégée, l'a bel et bien dit, et il n'a pas voulu y croire biensur...


Il sourit et la toisa.

Bien je resterais bien à parler avec vous, mais moi aussi j'ai une vie. Et je crois qu'en Touraine vous devez encore comptez vos morts non? "

Secoue la tête.

"Allez , on va pas ergoter des heures hein, de toute manière nous resterons tous sur nos positions. Mais je dois avouer que le débat était interessant. Au moins ça a mit un peu d'animation sur cette place et puis au moins ça a permit au peuple de voir certains nobles qui se planquent bien trop souvent gesticuler devant eux.

Bonne journée "


Il se retourna également puis se rendit à son prochain rendez vous... surement moins houleux pour l'ombre mais bien plus important... Il laissera le dernier mot de la vieille Lylla qui elle userait encore du mensonge et de l'insulte à tout va. Ainsi va la vie... Ohhh puis il parait que je n'existe pas .... Se marre tout seul
Revenir en haut
Archiviste
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 724
Localisation: partout

MessagePosté le: Sam 25 Juin - 17:10 (2016)    Sujet du message: Gargote champenoise, Le Chêne ducal et ses glands Répondre en citant

Citation:
Notes totales HRP bien entendu donc si toi l'abruti notoire passe ben bonne lecture ma poule, ceci est un forum hrp et totalement privé t'es chez moi ici.



Den.norske ---> multi de rackam__frost le summum du rp quoi Mort de Rire

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:37 (2018)    Sujet du message: Gargote champenoise, Le Chêne ducal et ses glands

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les archives de l'Ebouriffé Index du Forum -> ** Les Royaumes Renaissants ** -> --- RP généraux des R.R. --- -> ~ 1463 & 1464 ~ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
hebergeur image